Archives de la catégorie: Chroniques

Doux repos pour réfléchir à la nouvelle année

Enfin, nous avons des rapports scientifiques qui établissent le lien entre bonne santé et consommation d’aliments frais et biologiques. En effet, de récentes études démontrent que manger bio nous immunise d’au moins 25 % contre les maladies dégénératives comme le cancer. Manger bio est donc bon à la fois pour nous et la planète du fait que l’agriculture biologique n’utilise ni pesticides ni insecticides nocifs. En outre, parce que la plupart des petits producteurs bio accordent un soin particulier à leur culture ou élevage en y mettant tout leur cœur, nous bénéficions en retour d’une nourriture bien vivante (comprendre ici qu’on récolte ce que l’on sème). Manger bio, voilà un thème à ajouter à notre liste de résolutions pour la nouvelle année.

C’est d’ailleurs mon souhait : qu’au cours des quelques mois paisibles de l’hiver, nous prenions le temps de nous intériori­ser, de nous reposer et d’en profiter pour préparer le terrain du prochain cycle qu’est 2019. C’est une invitation à suivre la voie de notre cœur qui nous guide vers les choix capables de nous aider à réaliser nos rêves.

Cette édition d’hiver 2018-2019 vous propose d’ailleurs un menu sur mesure vous offrant des recettes de santé et de mieux-être pour toutes les dimensions de votre être. Merci à nos auteurs. J’espère que vous trouverez, en lisant leurs articles, idées et conseils pour vous aider à atteindre un équilibre de vie et une bonne santé globale.

Je ne peux m’empêcher de synthétiser mes dernières lectures symbo­liques et de vous les partager. Les ouvrages que j’ai lus récemment énoncent ce qui nous affectera prochainement. Au-delà d’une appa­rence de confusion, le monde évoluera pour le mieux. De fait, le monde actuel en grand changement fera appel à notre implication. La mobili­sation du nous n’a jamais été aussi à l’avant-plan sur la planète que le je qui s’accroche encore au pouvoir et à des idées en besoin de profond changement. Nous constatons tous les divisions et les frictions présentes dans le monde en ce qui a trait à la justice et au respect des droits humains. Et plus que jamais, l’environnement nous signale l’importance de changer notre façon de consommer si nous voulons rétablir la santé de la planète. Il n’en tient qu’à nous, à chacun de nous d’agir au quotidien, de faire des gestes simples mais concrets et d’agir de façon responsable.

Que cette saison d’intériorité et de repos nous guide vers une santé optimale afin que nous puissions participer aux défis collectifs que nous devrons relever au cours de la nouvelle année.

Avec joie, amour et engagement, nourrissons l’espoir d’un monde meilleur!

Bonne saison de repos,

Denis Manseau
Fondateur et éditeur de la revue Cheminement

Cheminement

Prévisions numérologiques de 2019

La numérologie est une science basée sur les nombres et les lettres. Elle ne prédit pas, mais définit le climat, la tendance d’une année, d’un mois ou d’une journée, ce qui permet à chacun d’utiliser son libre arbitre pour planifier ses activités au bon moment.

Votre année personnelle correspond au nombre obtenu lorsqu’on addi­tionne son jour de naissance, son mois de naissance et l’année en cours, soit 2019. Vous réduisez ensuite le total à un nombre de 1 à 9.

Par exemple, 2019 sera une année personnelle 3 pour une personne née le 15 mars :

15 + 3 + 2019 = 2037, soit 2 + 0 + 3 + 7 = 12 = (1+2) = 3

ANNÉE 1
C’est le temps de foncer cette année! Il faut profiter des occasions qui se présenteront, et ce, sans compter sur les autres. En outre, vous connaîtrez un regain d’énergie. Quant à votre vie sentimentale, elle sera plutôt tranquille.

ANNÉE 2
Des compromis devront être faits pour les couples. Réservez vous des moments intimes avec votre partenaire. Si vous êtes seul, vous avez de bonnes chances de rencontrer l’âme sœur. Cependant, ne misez pas trop sur la réussite financière cette année.

ANNÉE 3
Fréquentez les clubs sociaux, car de nouvelles rencontres sont possibles. L’amusement est dans l’air. Profitez-en pour sortir et vous déplacer.  Par contre, attention aux excès dans les bonnes choses de la vie si vous ne voulez pas en payer le prix l’an prochain.

ANNÉE 4
Consacrez votre temps aux choses matérielles et planifiez bien votre occu­pation du temps. Vous aurez beaucoup de travail sur la planche, mais vous serez récompensé de vos efforts. Cependant, votre vitalité risque d’en souffrir un peu. En amour, il faut rechercher la stabilité cette année.

ANNÉE 5
Ne vous battez pas contre le changement en 2019. Si vous vous adaptez bien aux nouvelles situations qui se présenteront dans votre vie, l’année se déroulera bien. Vous pourrez avoir des aventures amoureuses. Toutefois,­ vous serez sujet au stress et aux blessures.

ANNÉE 6
Votre vie familiale vous enlèvera du temps pour vos loisirs, car vous aurez des obligations à remplir. Cependant, votre vie amoureuse et votre carrière pourraient prendre un tournant favorable. Un déménagement est aussi positif sous cette vibration.

ANNÉE 7
Cette année, prenez soin de votre santé et dorlotez-vous. Une croisière serait tout indiquée. Vous vous sentirez aussi un peu négligé par vos proches. Profitez en pour développer votre vie spirituelle et faire le point dans votre vie. Vous pouvez recevoir un montant d’argent inattendu.

ANNÉE 8
C’est le temps de revoir votre budget et de modifier vos placements, car la période est propice aux transactions financières. Il y aura de nombreuses rentrées et sorties d’argent. Un coup de foudre est également possible pour les célibataires. Attention, à vos sautes d’humeur.

ANNÉE 9
Faites le ménage dans votre vie et débarrassez vous de ce qui ne vous convient plus. Cependant, remettez les nouveaux projets à l’an prochain. C’est aussi le temps d’être généreux. Vous pouvez partir en voyage la tête en paix, car cette vibration est favora­ble à tout ce qui touche à l’étranger.

Les vibrations de votre nombre annuel se font graduellement sentir à partir de janvier, mais surtout trois mois avant votre anniversaire. Les personnes nées à la fin de l’année peuvent donc avoir un certain déca­lage. Vous devez aussi prendre en considération le fait que les lettres de votre nom ainsi que d’autres nombres peuvent modifier vos prévisions annuelles. Vous trouverez ces informations ainsi que des prévisions plus détaillées dans mon livre Prévisions numérologiques pour la vie publié aux éditions Le Dauphin Blanc.

Que votre année 2019 soit remplie de prospérité et de joie!

Claire Savard

auteure de huit livres Chirologie et numérologie
www.rencontrevoyance.cjb.net/

Cheminement

le coin du livre

J’arrête de subir mon passé
Par Céline Tadiotto | Éditions Eyrolles, 2018

Inconsciemment, nous portons tous un bagage transgénérationnel, c’est-à-dire des croyances, des rêves fantômes, des désirs enfouis ou des blocages, issus de nos ancêtres. En d’autres mots, cela signifie que nous réagissons parfois face à une situation, sans le savoir, à cause d’un non-dit familial. Céline Tadiotto, infirmière et conférencière diplômée du Collège de médecines douces du Québec, s’est formée à la psychanalyse transgénérationnelle et au chamanisme urbain auprès de Dider Dumas. Elle présente une méthode en 21 étapes pour nous guider dans l’exploration de ces blocages et secrets de famille. Le but est d’arrêter de fuir notre héritage biologique et de faire comme si nos anciens n’avaient pas laissé de traces pour enfin nous guérir de ces répétitions d’événements du passé. Lire cet ouvrage est un véritable bonheur sur tous les plans, que ce soit par la simplicité de
ses explications, son ton humoristique, son approche humaniste ou par cette transformation qui nous permet de nous façonner des racines saines et positives.

Connaissez-vous et avancez
Par Ian Renaud | Éditions Ian Renaud, 2017

En se basant sur une approche de la gestion de projet, Ian Renaud propose une méthode pour vaincre la procrastination et atteindre une fois pour toutes nos objectifs. Cette réédition de Cessez de tourner en rond, publiée en 2008, aborde des sujets comme le changement, les valeurs, l’estime de soi, la formulation d’objectifs et la cohérence interne. À l’aide de quelques exercices qui nous aident à mieux nous connaître, nous progressons dans les étapes et arrivons à comprendre les raisons qui nous poussent à tout remettre à plus tard, pour enfin surmonter la procrastination.

L’effet bicyclette
Par Juan Carlos Kreimer | Le Dauphin Blanc, 2018

Méditer tout en pédalant. L’idée est alléchante, surtout pour ceux qui s’adonnent au cyclisme, et ils sont nombreux dans la région de l’Outaouais. En fait, l’auteur et éditeur argentin Juan Carlos Kreimer propose l’idée que le vélo n’est pas seulement une façon de se déplacer d’un point
à un autre de la ville ou de faire de l’exercice.

En fait, pédaler serait plutôt une façon de ressentir une forme de bien-être et un état de paix similaires à ce que nous procure la pratique de la méditation. Ce serait grâce au mouvement des jambes, à notre attention portée sur la route ainsi qu’à notre souffle qui trouverait son propre rythme que nous atteindrions ce lâcher-prise et ce que la philosophie zen appelle la « pleine conscience ». L’ouvrage fait justement penser à un petit traité du zen, ponctué de souvenirs de l’auteur au sujet de la bicyclette, d’histoires de découvertes et de maintes réflexions. Une belle trouvaille chez Dauphin Blanc.

 

Partez à la conquête de votre voix
Par Jocelyne Z’Graggen | Jouvence Éditions, 2018

La chanson nous accompagne de bien des façons : une mélodie enjouée au matin au réveil, un ver d’oreille qui ne veut plus s’en aller, une berceuse pour nos enfants avant d’aller au lit. En fait, rares sont ceux qui ne chantent pas, même faux. Ici, Jocelyne Z’Graggen, cantatrice et professeure de chant, nous livre un premier ouvrage qui s’adresse justement à ceux qui sont curieux d’en savoir plus sur ce que la voix peut aider à accomplir sur le chemin de l’harmonisation et de l’épanouissement personnel. Ainsi, apprendre à chanter serait un peu comme se donner la chance de retrouver à nouveau son centre et son essence. Comme le mentionne si bien l’auteure, « la voix, en traversant le corps, nous transforme, même à notre insu. Elle nous façonne, nous met en contact avec notre vraie nature, nous amène à ne plus tricher avec ce que nous sommes. Elle nous confronte à nos silences, puis libère l’enfant, l’homme, la femme en nous qui a perdu sa joie de vivre et le guide vers le chemin du mieux être. » Un plaisir à découvrir!

Par Marie-Michelle Poulin

Cheminement

Quand ma tête a mal au ventre : le lien intestin-cerveau

Depuis quelques années, la per­ception de notre système digestif a changé. Nous savons mainte­nant que notre intestin ne sert pas seulement à digérer des aliments. Cet organe contient des millions de neurones communiquant constamment avec notre cerveau. La santé de notre cerveau commence dans notre intestin, au point où on le surnomme notre second cerveau.

Le lien entre l’intestin et le cerveau est bien réel. Avez-vous déjà eu l’estomac à l’envers en périodes stressantes? Des papillons dans le ventre? Le système digestif est sensible à nos émotions : colère, peur et anxiété peuvent occasionner des problèmes digestifs. Mais le stress est plus qu’une émotion. Manger une alimentation pauvre en nutriments, manger sur le pouce ou encore manger des aliments qui ne nous font pas, c’est aussi stressant pour l’organisme. C’est la raison pour laquelle certains changements d’habitudes de vie et alimentaires peuvent avoir une grande influence sur la digestion et ainsi réduire des symptômes liés au stress comme l’anxiété.

Les aliments affectent directement notre cerveau
Quand on parle du cerveau, les aliments sont nos meilleurs alliés. Toutes nos cellules, hormones et neurotransmetteurs sont faits à partir de ce que l’on mange, en plus d’affecter notre flore intestinale (microbiome). Par exemple, les gras sont les blocs de construction de notre cerveau et contribuent à la production d’hormones, tandis que les protéines aident à la formation des muscles. Ainsi, une alimentation qui nous nourrit, riche en vitamines, en bons gras et en protéines de qualité est souvent l’une des meilleures stratégies lorsque notre humeur a besoin d’un coup de pouce.

Voici les aliments qui seraient les plus susceptibles d’affecter notre humeur en causant de l’inflammation, en modifiant nos hormones et en perturbant notre microbiome : le gluten, les produits laitiers, les organismes génétiquement modifiés, les sucres, les édulcorants et les huiles végétales transformées (soya, canola, maïs) qui sont de plus en plus souvent génétiquement modifiées.

Mais alors qu’est-ce que vous pouvez manger?
Privilégiez les vrais aliments : fruits, légumes, bons gras (huiles d’olive, avocat, noix, poisson), les protéines de qualité (œufs, viandes de pâturage, poissons, volailles). Des aliments anti-inflammatoires qui vous nourrissent nourrissent votre microbiome et redonnent à votre corps ce dont il a besoin. Alors, prêts à vous nourrir pour retrouver le sourire?

Julie Goulet, 

Titulaire d’un baccalauréat, d’une maîtrise et d’un doctorat en nutrition de l’Université Laval. Membre de l’Association des Naturopathes
Professionnels du Québec (ANPQ).

Cheminement

L’ère de la nouvelle conscience révolutionne la qualité de notre rapport à la vie

Les recherches scientifiques en épigénétique soutiennent que plus nous choisissons d’être conscients dans nos pensées, nos choix et nos actions, plus nos cellules se comportent pour le bien de l’ensemble en communion avec la vie.

Par conséquent, nos cellules pensent et répondent elles aussi avec conscience en régulant l’expression du génome, et les nouveaux paradigmes de conscience sont garder en mémoire dans le patrimoine génétique.

Bref, nos cellules sont le reflet de l’expression de l’intelligence cosmique au cours de milliards d’années, en tant que biologie.

En effet, nous savons maintenant que nos habitudes et nos attitudes de vie activent ou désactivent quotidiennement nos gènes, et que ces expressions s’impriment en se propageant comme une onde jusqu’au noyau de nos
cellules affectant tout, incluant notre système immunitaire, notre cerveau et notre système hormonal.

Néanmoins, la clé de voûte de l’épigénétique réside dans la mito­chondrie cellulaire. C’est grâce à la bioénergétique mitochondriale que la cellule s’adapte à son environnement. En dirigeant la force vitale et la biogenèse, la sagesse mitochondriale détermine la destinée de l’être dans son ensemble.

D’après le neurologue Dr David Perlmutter et l’anthropologue médical Alberto Villoldo, la mitochondrie représente le berceau du féminin universel, le point d’entrée dans la dimension cachée de la vie.

On sait depuis longtemps que les mitochondries sont au cœur de notre métabolisme puisqu’elles gouvernent la respiration cellulaire (pulsion primordiale) et la fonction génératrice d’ATP (énergie).

Mais, on ne fait que commencer à apprécier comment les dysfonctions mitochondriales peuvent être à l’origine d’un vaste répertoire de pathologies affectant à peu près tous les systèmes de notre organisme. Actuellement les chercheurs explorent ce lien avec les maladies comme le lupus, le cancer, l’Alzheimer et le Parkinson.

Enfin, la mitochondrie orchestre le mécanisme de régulation des gènes et contrôle la qualité des télomères (extrémités des chromosomes qui protègent l’ADN) en produisant fidèlement un bon niveau de méthylation au cours des divisions cellulaires. Et, c’est justement ce processus méthylé qui favorise le terrain biochimique de préservation de la vie et qui définit la manière avec laquelle une cellule va utiliser ou non nos gènes.

Shaamal (Joanne) Degrâce

Naturopathe agréée, membre de l’ANAQ, elle vous offre ses
25 ans d’expérience en matière de santé globale. Fondatrice propriétaire du Centre Quintessens et facilitatrice du programme Tao, une démarche de conscience intérieure. Coach spirituelle, professeure de méditation et yogi, elle vous invite au cœur de vous-même par le biais de retraites, d’ateliers ou de rencontres privées. Lisez son blogue et ses articles.

www.lavoiedutao.com | www.centrequintessens.com | 819-778-0900

Cheminement

Les « ites » de l’hiver

Durant la période froide, plusieurs infections bactériennes et virales sont courantes : bronchite, sinusite, otite, laryngite, amygdalite, rhume, grippe…
Avec ses huiles essentielles antibactériennes, antivirales et stimulantes pour le système immunitaire, l’aromathérapie a déjà fait ses preuves. Et elle nous offre une grande variété de possibilités pour prévenir et traiter ces infections.

Parmi toutes les possibilités, en voici quelques-unes qui sauront vous accompagner tout au long de l’hiver :

Eucalyptus radié (eucalyptus radiata) : Sans danger pour toute
la famille, cette huile essentielle stimule le système immunitaire et est antivirale, antibactérienne, expectorante, en plus d’aider à calmer la toux.

Lavande aspic (lavandula latifolia cineolifera) : Douce pour toute la famille et idéale pour les enfants, elle stimule le système immunitaire, est antivirale, antibactérienne et expectorante. Son action antalgique analgésique calme les douleurs liées aux otites et aux sinusites.

Origan compact (origanum compactum) : Antibactérien et antiviral puissant, immunostimulant et considéré comme un antibiotique naturel, on l’utilise souvent en prévention, mais il est vraiment puissant en traitement aigu des
affections des voies respiratoires. On doit prendre certaines précautions lorsqu’on utilise ce guerrier .

Ravintsara (cinnamomum camphora cineoliferum) : Utile en diffusion et en application locale, cette huile est aussi utilisée en interne en synergie avec du miel. Elle est antibactérienne, antivirale, expectorante, immunostimulante et elle aide à prévenir et à traiter toutes les -ites .

Pruche (tsuga canadensis) : Essence du Québec, chouchou de plusieurs. Elle est antibactérienne, antiseptique, expectorante, oxygénante, antitussive. Elle est très utile en diffusion pour désinfecter l’air et traiter les infections des voies respiratoires.

Menthe poivrée (mentha piperita) : Très utile pour soulager les douleurs et l’inflammation en cas de sinusite, d’otite, de fièvre et de mal de gorge. Elle est expectorante, antivirale et antibactérienne. Elle vous aidera à avoir un second souffle grâce à sa fraîcheur .

Que vous utilisiez ces essences aromatiques en application locale sur la peau (diluées dans une huile végétale), en interne (pures sur la langue ou diluées dans du miel ou de l’huile végétale) ou en diffusion atmosphérique, il est important de s’informer des précautions d’emploi pour chacune d’elles.

Certaines peuvent avoir des contre indications. En cas de doute, demander conseil à un aromathérapeute.

Cet hiver, prenez plaisir à respirer librement en transformant l’air que vous respirez en air sain et aromatisé. En choisissant des essences qui vous inspirent, elles sauront toucher votre cœur à chaque inspiration.

 

Josée Thériault, N.D.

Aromathérapeute, enseignante d’aromathérapie intégrale à Gatineau depuis 2004. Auteure du livre L’aromathérapie simplement, publié en 2004. Animatrice de groupes de méditation « Conscience en Soi », naturopathe, énergéticienne, massothérapeute, coach, membre de l’ANPQ et de la RMQ. Pour s’épanouir en santé.

MANATURE Santé Détente | www.joseetheriaultnd-intuitive.com | 819-921-2746

Cheminement

Au-delà des gènes – Partie 1

Quelles sont la part de l’inné et celle de l’acquis dans notre identité, notre destin et notre longévité?

La génétique suggère depuis peu l’influence de la perception et de la psychologie sur notre biologie, notre physiologie et notre hérédité. Ceci nous permet d’entrevoir la multitude de traces, au-delà des gènes, que laissent les événements de la vie et la manière dont ces traces peuvent moduler la suite de notre existence.

La science d’aujourd’hui réfute enfin le tout génétique triomphant et le déterminisme pour s’intéresser à l’épigénétique, c’est-à-dire à tout ce qui peut influencer l’expression ou non de notre bagage héréditaire.

L’épigénétique se veut l’étude révolutionnaire des changements modifiant l’expression des gènes sans mutation de l’ADN. Les dernières avancées scientifiques prouvent en effet qu’il y a une marge de manœuvre pour la cellule sur son destin.

Selon Bruce H. Lipton, biologiste cellulaire, le secret de la vie réside non pas dans notre génome, mais dans les mécanismes de la membrane de nos cellules. Dotée de récepteurs, chaque cellule syntonise les différents signaux de l’environnement et contrôle la lecture des gènes à l’intérieur de la cellule.

D’autres scientifiques de l’Institut Weizmann ont déterminé la cascade de processus moléculaires qui « allume » ou « éteint » des gènes spécifiques au sein de la cellule. Entre les gènes et les caractères qu’ils expriment, il faut donc supposer un niveau de régulation.

Bref, bien que nous ne puissions pas altérer la séquence de notre ADN, nous avons un pouvoir sur les mécanismes qui activent et désactivent nos prédispositions génétiques. Ainsi nos pensées, nos émotions, nos attitudes, nos croyances et nos perceptions déterminent l’expression de nos gènes en régulant notre physi­ologie interne.

Les scientifiques du domaine ont aussi récemment découvert deux biomarqueurs épigénétiques importants qui permettent de reprogrammer l’expression et la longévité de nos cellules. En effet, le taux de méthylation de l’ADN et la qualité des télomères peuvent renverser le vieillissement précoce et prévenir le développement de nombreuses maladies.

Ces conclusions élargissent notre perspective sur la longévité et soutiennent l’importance du rôle du mode de vie sur la santé et l’hérédité. Plus directement, ces découvertes assurent des progrès sans précédent dans l’écriture de notre destinée humaine.

Conseil pratique
Ces suppléments augmentent l’activité de la télomérase,  une enzyme qui renouvelle et rallonge les télomères :

  • Vitamine B12 et acide folique méthylées réduisent le stress oxydatif et protègent l’ADN
  • Astragale, plante adaptogène riche en molécules antioxydantes qui activent la production de télomérase
  • Vitamines C et E et curcumine préviennent les dommages aux télomères et à l’ADN

 

Shaamal (Joanne) De Grace| Naturopathe agréée, membre de l’ANAQ, elle vous offre ses 25 ans d’expertise en matière de santé globale. | Fondatrice propriétaire du Centre Quintessens et facilitatrice du programme Tao, une démarche de conscience intérieure. | Coach spirituelle, professeure de méditation et yogi, elle vous invite au cœur de vous-même par le biais de retraites, d’ateliers ou de rencontres privées. Suivez son blog et ses articles. | www.lavoiedutao.com | www.centrequintessens.com | 819-778-0900

L’épigénétique : votre fourchette influence votre ADN!

« Ce n’est pas de ma faute, c’est dans mes gènes! » est une phrase que j’entends souvent en clinique. Pour certains, cela signifie que l’on peut manger pratiquement n’importe quoi sans prendre une once tandis que pour d’autres, il existe un plus grand risque de développer certaines maladies.

Et si nos gènes ne contrôlaient pas notre destin et que des actions comme celles liées à notre alimentation pouvaient changer leur expression? Cela pourrait avoir toute une influence sur la façon dont on pourrait prévenir et traiter plusieurs problèmes de santé.

On appelle « épigénétique » cette science qui étudie l’influence de notre environnement sur nos gènes, tandis que la nutrigénomique étudie plus spécifiquement l’influence de notre alimentation sur eux.

Ce que l’on mange, notre niveau d’activité physique, la qualité de notre sommeil, nos pensées et nos relations avec les autres auraient le pouvoir d’allumer ou d’éteindre certains gènes. Oui, comme un interrupteur. Nous avons donc la capacité d’allumer les gènes qui nous prédisposent à certaines maladies comme la dépression ou le diabète. Par exemple, les bleuets, le thé vert ou encore les sulforaphanes du brocoli sont reconnus pour aider à réparer les dommages à notre ADN grâce à leur richesse en antioxydants, en prévenant entre autres le déve­loppement de certains cancers. Nous n’avons donc pas besoin de nous asseoir et d’attendre de devenir malades : nous pouvons agir dès maintenant.

On est ce que l’on mange, mais connaître l’impact que peut avoir notre alimentation sur nos gènes donne une autre perspective à cette idée. D’après le biologiste cellulaire Dr Bruce H. Lipton, le secret de la vie résiderait dans nos membranes cellulaires et non dans notre ADN comme on l’a pensé pendant longtemps. Les membranes de nos cellules reçoivent des signaux de l’environnement avant d’exprimer ou non certains gènes. Heureusement, grâce à l’épigénétique, nous pouvons influencer nos gènes par le biais de notre alimentation et de notre style de vie. Nos gènes ne sont pas notre destin, mais la première ébauche du scénario d’un film. Beaucoup de changements sont possibles lors du processus de création, c’est-à-dire de notre vie. Alors à nous de faire nos choix.

Julie Goulet| Titulaire d’un baccalauréat, d’une maîtrise et d’un doctorat en nutrition de l’Université Laval. Membre de l’Association des Naturopathes Professionnels du Québec (ANPQ). Clinique Multi 555 St-Joseph (2ième étage), Gatineau

Attention… des essences aromatiques pour la concentration

Autant chez les petits que chez les grands, les troubles d’attention et de concentration sont de plus en plus présents de nos jours. Avec nos horaires surchargés et les sti­muli qui viennent de partout, notre attention est dispersée et notre esprit souvent agité et embrouillé. Les émotions que l’on vit à chaque instant influencent également notre état d’être et de penser. Il ne faut pas banaliser notre expérience
humaine, qui se vit à travers tous nos sens à tout moment… que l’on soit en pleine conscience ou non.

En plus de la méditation et de la pleine conscience qui continuent­ de prouver leurs bienfaits sur la concentration et le bien-être général, voici quelques essences aromatiques pouvant aider à calmer le mental et les émotions, éclaircir la pensée, favoriser la concentration et apporter un bien-être.

Il suffit d’inhaler ces essences pour qu’elles voyagent directement à notre cerveau, plus précisément au niveau de la zone limbique, qui influence entre autres le système nerveux (la respiration, la gestion­ des émotions et du stress, le rythme cardiaque, la pression artérielle, la mémoire et l’équilibre hormonal). En quelques respirations profondes et conscientes, vous ressentirez leurs bienfaits dans tout votre être. Plusieurs de ces huiles essentielles ont des propriétés toniques, régulatrices et harmonisantes du système nerveux.

Le basilic exotique (ocimum basilicum) apporte le calme tout en favorisant la concentration et en stimulant notre créativité.

L’encens oliban (boswellia carterii) favorise un état méditatif, calme et attentif et permet une meilleure présence dans le moment présent.

La menthe poivrée (mentha piperita) éclaircit nos pensées par sa fraîcheur tonifiante et stimulante et nous aide à nous concentrer sur le moment présent.

La pruche (tsuga canadensis) nous recentre et calme l’anxiété en favorisant notre concentration ici maintenant.

Le petit grain bigarade – feuille (citrus aurantium) par sa douceur calmante nous aide à nous déposer et à mieux gérer l’hyperactivité, les stress et les émotions, favorisant ainsi la concentration.

Notre esprit peut être vu comme l’eau d’un lac : s’il est agité, il s’embrouille… En prenant le temps de se déposer, de se calmer, l’eau devient plus claire, l’esprit aussi… une respiration à la fois.

Calme, paix et harmonie en votre être!

Ce qui m’inspire

Jutta Lenze, dans son
livre Les huiles essentielles féminines, nous partage
son approche sensible et globale de l’aromathérapie en intégrant les dimensions corporelle, psychoémotionnelle et spirituelle.

Conseil pratique

Synergie concentration à diffuser au besoin durant la période des devoirs :
• Menthe poivrée (mentha piperita) : 5 gouttes
• Citron (citrus limon) : 5 gouttes
• Basilic exotique (ocimum basilicum) : 5 gouttes
• Ravintsara (cinnamomum camphora cineoliferum) : 5 gouttes

À diffuser dans la pièce au besoin pour favoriser l’attention et la concentration.

https://www.sain-et-naturel.com/huiles-essentielles-tdah.html

 

Josee Theriault, N.D. | Aromathérapeute, enseignante d’aromathérapie intégrale à Gatineau depuis 2004 | Auteure du livre L’aromathérapie simplement, publié en 2004. | Animatrice de groupes de méditation « Conscience en Soi » | naturopathe, énergéticienne, massothérapeute, coach, membre de l’ANPQ et de la RMQ. | Pour s’épanouir en santé. MANATURE Santé Détente | www.joseetheriaultnd-intuitive.com | 819-921-2746  

le coin du livre

Les Appels de l’Âme
Par JoAnne St-Martin | Dauphin Blanc, 2017
Plusieurs se demandent ce qui se passe lorsque la mort arrive. Où allons-nous? Que nous arrive-t-il? C’est à ces questions que tente de répondre ce roman initiatique sur la vie de l’âme une fois qu’elle a quitté le corps physique. Nous suivons Emmy, une femme d’origine irlandaise qui a vécu plusieurs années en Inde, et nous l’accompagnons dans son passage de la vie à la mort, alors qu’elle quitte la présence rassurante de son mari et se retrouve à l’endroit où toutes les âmes se rejoignent entre deux vies. JoAnne St-Martin a écrit plusieurs livres sur le Feng Shui avant de nous présenter cet ouvrage sur le monde de l’après-vie. Bien qu’il ne s’agisse pas d’un fait vécu, ce roman offre une façon intéressante de voir le monde de l’Au-delà et parvient à nous réconforter en laissant présager ce que pourrait être le parcours des âmes.

Mieux survivre à ta maternité – Tout ce qu’on n’a jamais osé écrire dans les livres
Par Maude Michaud | Éditions Trécarré, 2018
Une femme enceinte peut s’attendre à recevoir toutes sortes de conseils à propos de la maternité et du nouveau rôle qui l’attend. Pourtant, parce que la théorie est souvent loin de la réalité et que toutes les histoires sont différentes, la nouvelle maman peut rapidement se sentir perdue et avoir l’impression de ne pas être à la hauteur. C’est ici que ce premier livre de Maude Michaud, fondatrice de la plateforme La parfaite maman cinglante, entre en jeu. Humoristique et familier, Mieux survivre à ta maternité cherche à dépeindre ce qui attend réellement la maman. L’ou¬vrage aborde les préoccupations de tous les parents, à savoir la grossesse, l’accouchement, l’allaitement et le couple. Il se révèle un guide qui ose dire ce qu’aucun autre livre sur la maternité n’avait osé dire jusqu’ici et qui, par le fait même, déculpabilise les mères et rompt leur isolement.

N’avalez pas tout ce qu’on vous dit
Par Bernard Lavallée | Les éditions La Presse, 2018
Nous sommes constamment inondés d’infor¬mations sur la nutrition. Des titres accrocheurs nous attendent dès l’ouverture de notre ordinateur ou tablette : un superaliment vient d’être découvert, manger certains légumes permet de vivre plus longtemps, le sucre contribue au développement du cerveau, etc. Pour nous aider à voir plus clair dans ce qu’il qualifie de « bullshit nutritionnelle », Bernard Lavallée passe en revue les étapes d’une démarche scientifique et les questionnements que nous devrions avoir face à toutes ces nouvelles informations concernant la nutrition. Avec les talents de communicateur que nous lui connaissions déjà (pensons notamment à son best-seller Sauver la planète une bouchée à la fois), le nutritionniste urbain nous propose une réflexion éclairée sur les façons de s’alimenter sainement. Sans compter que le livre est magnifiquement illustré!

La route sacrée
Par Jean Désy et Isabelle Duval | XYZ Éditeur, 2017
Voici l’histoire de trois voyageurs, Jean Désy, Isabelle Duval et Pierre-Olivier Tremblay, qui décident de se rendre dans l’Antre de marbre de la Témiscamie, un lieu chamanique pour les Innus et les Cris depuis des milliers d’années. Les trois comparses suivent la route du Père Laure, un missionnaire jésuite qui aurait dit une messe à cet endroit en 1730, accompagné par ses guides innus. Ce récit de voyage nous fait découvrir les motifs des auteurs, leurs préparatifs ainsi que leurs réflexions tout au long de leurs dix journées de pèlerinage. Pendant ce périple, les trois compagnons s’interrogent sur le sens de la vie, sur la foi et le rôle de la religion au Québec, sur l’identité qui est la nôtre, en tant que peuple. Il s’agit d’une exploration géopoétique, d’une rencontre avec la nature et avec le sens du sacré qui nous porte à nous questionner sur notre place ici-bas. Bien que les rapports au monde des voyageurs soient différents, tous trois sont animés d’une même quête spirituelle et acceptent « de se livrer au monde pareil à un enfant de six ans, dans la pure poésie du monde ». Une belle trouvaille chez XYZ Éditeur.

Marie-Michelle Poulin