L’éveil de la conscience

L’évolution de l’homme se fait presque toujours à son insu. Personne ne s’est encore vu naître et personne ne se verra mourir. Nous avançons tous vers quelque chose qui ne peut être autre chose que la voie de la connaissance, résultat d‘un vécu.

La compréhension de notre propre individualité, de nos origines biologiques et cosmiques est indispensable pour comprendre le but de notre incarnation sur terre. Apprendre à se connaître est la première chose à faire pour celui/celle qui désire s’aider et les autres par la pratique métaphysique.

La très grande majorité des gens d’aujourd’hui vivent dans l’attente de jours meilleurs, ils ignorent qu’ils sont les maîtres d’œuvre de leur propre destin. Ils sont ignorants du fait qu’ils ont la possibilité de changer les choses, de rompre certaines relations devenues nuisibles pour leur santé physique et mentale, de changer de milieu, etc…

Gaspillage et perte de temps

Durant quelques jours, je me suis astreint à observer le comportement routinier de certaines personnes de mon entourage. J’ai constaté avec étonnement que la plupart d’entre elles dépensaient énormément d’énergie à raconter dans les moindres détails les différentes nouvelles entendues à la télé ou lues dans les journaux. Température exécrable, désastres écologiques, injustices et pauvreté, perte d’emploi… bref, tout sur les malheurs et maladies des autres.

Bien sûr, il est vrai que le profane peut difficilement discerner combien il est influencé dans tous ses penchants, ses humeurs, ses décisions et ses états d’âme, par les données obscures de son âme, ces puissances dangereuses ou salutaires qui forment son destin ou karma. La conscience individuelle me fait penser à un acteur qui aurait oublié qu’il joue un rôle. Quand la représentation est terminée, celui-ci doit pouvoir se rappeler sa réalité subjective.

Nous vivons sans vraiment connaître ce qui va nous arriver demain. Nous évoluons tous à l’intérieur d’une conscience collective à laquelle nous sommes rattachés par les différents médias et influences qui nous entourent. Le bruit, la douleur, le froid et le chaud, l’espoir et le désespoir, l’amour et la haine, la foi et l’incertitude, sont des causes qui nous affectent tous dans le quotidien. Et nos réactions à toutes ces causes produisent évidemment des effets, qui créeront à leur tour d’autres causes… etc. C’est la loi cosmique de Cause à Effet.

Apprendre à bien vivre, c’est notamment apprendre à réagir positivement aux événements qui nous arrivent durant une journée. Celui qui apprend à se connaître vraiment, apprend à connaître le fonctionnement de son propre esprit et ainsi à connaître les autres. Sachant cela, il pourra, par l’application de certaines techniques métaphysiques, progresser beaucoup plus rapidement vers sa réussite personnelle. Comme disait Lavoisier : « Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme ».

Nous sommes, pour la majorité d’entre nous, inconscients de l’évolution de notre propre personne; lorsque nous faisons référence à nous-mêmes, nous avons surtout en tête l’image de notre corps physique, de notre apparence, de nos avoirs et de notre pouvoir, mais très rarement nous pensons à nos défauts, à nos faiblesses, même s’ils font partie intégrante de notre être.

Nous croyons souvent à tort que les autres pensent comme nous, qu’ils ont nos connaissances et qu’ils devraient agir comme nous, cela même s’ils sont de culture, de race, de religion ou de croyances différentes. Aussi, le moyen d’abolir notre ignorance est la pratique du discernement; faire travailler son esprit afin de voir ce qui se cache derrière les mots, différencier le réel de l’illusion qui nous est présentée à travers les différentes annonces publicitaires.

Selon William James, le père de la psychologie américaine, la raison pour laquelle il y a de par le monde tant de discorde et de misère, c’est que les hommes ne comprennent pas l’interaction de leur propre esprit conscient et de leur esprit inconscient. Lorsque les deux principes travaillent d’accord, dans la concorde, la paix et la synchronisation, nous obtenons la Santé, le Bonheur, la Paix et la Joie de vivre. Il n’y a pas de discorde ni maladie quand notre esprit Conscient et le Subconscient agissent ensemble et harmonieusement. L’Ère du Verseau dans lequel nous entrons, va nous enseigner beaucoup de choses sur ce que nous sommes en tant qu’être humain. Nous découvrirons certainement que nous sommes en pleine évolution, que nous possédons l’outil ultime, l’arme permettant de construire un nouveau monde, plus évolué, plus instruit, plus conscient de ce qu’il est, de ce qu’il peut accomplir. Toutefois, nous découvrirons aussi que nous possédons l’outil pour détruire en quelques jours ce que la Nature a mis des années-lumières à créer. Voilà la raison pour laquelle notre esprit conscient doit être bien ajusté à notre subconscient.

Partager

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest

Au-Delà du soi - autres articles intéressants

Jean-Pierre de Beaumont

À la croisée des chemins

À l’image de l’annonce de l’éditeur de la revue Cheminement, Denis Manseau, qui nous communiquait que la revue était arrivée à la croisée des chemins, il m’est arrivé à un moment dans ma vie où je suis, moi aussi, arrivé à la croisée des chemins.

Lire Plus »
Anne Marie Riel

Bienvenue dans le silence

Voici le temps de l’année où la nature nous entraîne dans un mouvement de lenteur, de sobriété et de tranquillité… comme une douce invitation à rentrer à la maison.

Lire Plus »

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *