Bien protéger notre peau du soleil

L’arrivée du beau temps est synonyme de retour des activités extérieures comme le jardinage, la baignade ou le camping. Que ce soit pour nos tout-petits ou pour les plus grands, il est important de bien protéger notre peau au moyen d’un écran solaire adéquat. Voici donc une recette entièrement naturelle qui offre une protection d’environ 15 FPS (facteur de protection solaire). Il est recommandé d’en appliquer souvent, selon la durée d’exposition.

Vous noterez que la recette contient une huile essentielle CPTG* (Certified Pure Therapeutic Grade) très précieuse provenant de la fleur d’Hélichryse, connue également sous le nom d’huile Éternelle ou Immortelle. Cette huile essentielle est excellente contre les irritations cutanées, est apaisante et a des propriétés anti-inflammatoires et régénératrices très puissantes.

Ingrédients
½ tasse d’huile d’olive
¼ tasse d’huile de noix de coco fractionnée
¼ de tasse de cire d’abeille ou de candelilla
2 c. à table de beurre de karité
1 c. à thé de vitamine E ou d’huile d’avocat
2 c. à table d’oxyde de zinc
12 gouttes d’huile essentielle d’Hélichryse CPTG*

Dans un bol en verre, mélangez tous les ingrédients, SAUF l’oxyde de zinc et l’huile essentielle d’Hélichryse. Verser entre 5 et 7 cm d’eau dans un chaudron et faites chauffer à température moyenne. Placez le bol en verre dans le chaudron et brassez les ingrédients jusqu’à ce qu’ils fondent. Retirez du feu et ajoutez l’huile essentielle d’Hélichryse ainsi que l’oxyde de zinc en brassant le tout. Transvidez la crème solaire dans un pot en verre ou en plastique PET et rangez-le dans un endroit frais.

Application
Appliquez la crème sur la peau avant une exposition au soleil. Appliquez de nouveau au besoin selon la durée d’exposition.

Vaporisateur après-soleil
Si votre peau est rougie après une exposition prolongée sans protection, voici une recette qui la soulagera. Les huiles essentielles de lavande*, d’arbre à thé (Melaleuca)* et de camomille romaine* sont reconnues respectivement pour leurs propriétés apaisantes, nettoyantes et anti-inflammatoires pour la peau.

Ingrédients
1 tasse de gel d’aloès bio
¼ de tasse d’huile de noix de coco fractionnée
1 c. à thé de vitamine E ou d’huile d’avocat
8 gouttes d’huile essentielle de lavande CPTG*
8 gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé CPTG*
8 gouttes d’huile essentielle de camomille romaine CPTG*

Mélangez les ingrédients dans une bouteille vaporisateur en verre.

Agitez bien avant chaque utilisation et vaporisez à l’endroit désiré. Massez pour faire pénétrer. Répétez aussi souvent que nécessaire.

*Pour être certifiées de pure qualité thérapeutique, les huiles essentielles suivent un processus rigoureux depuis la pousse jusqu’à leur extraction. Leur certification passe par un laboratoire indépendant qui vérifie que les lots sont exempts de tous pesticides, contaminants ou adultération (dilution des huiles essentielles avec des composés étrangers). Ces huiles essentielles sont récoltées dans plus de 45 pays et distribuées dans plus de 4 000 000 de foyers à travers le monde.

Partager

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest

Santé et forme physique - autres articles intéressants

Johanne Begin

Regard nouveau sur votre santé globale

La santé globale prend forme dans la pensée et passe par la réflexion, la discipline et l’action, ce qui suppose que nous remettions en question tous nos comportements appris et que nous nous interrogions sur l’utilisation à faire des outils à notre disposition.

Lire Plus »
Cheminement

Marcher, c’est retrouver l’être essentiel

Merci au magazine Psychologies.com pour l’autorisation de publication. Note aux lecteurs : En raison de la longueur du texte de départ et de contraintes d’espace, nous n’en avons reproduit qu’un extrait. Vous trouverez le texte complet à l’adresse suivante : www.psychologies.com en inscrivant le titre de l’article dans la case recherche.

Lire Plus »
Claudie Pfeifer

Vieillir sans rétrécir, est-ce possible?

Les divers stress de notre vie marquent notre corps en cau­sant, entre autres, un rétrécis­sement qui risque d’affecter mobilité, vitalité et perception de soi. Vieillir a des conséquences sur la flexibilité, la motricité globale, la coordination, la force, l’équilibre, l’endurance et la dynamique vitale.

Lire Plus »