Ne partez pas sans votre trousse

Une fièvre, un rhume, une grippe, une entorse, une piqûre, une diarrhée ou même une brûlure, tous des cas pour lesquels il est avantageux d’avoir une trousse de remèdes homéopathiques. Voici quelques situations où les remèdes homéopathiques vous seront d’un grand secours. N’hésitez pas à communiquer avec moi pour vous procurer votre trousse.

Ces remèdes accompagnent sans danger tout traitement médical conventionnel, mais ne remplacent pas les traitements médicaux d’urgence. N’hésitez en aucun cas à faire appel à un médecin.

URGENCES DIGESTIVES
Arsenicum Album
• Dans les cas de gastro-entérites, d’eau contaminée, d’intoxication alimentaire
• Agitation physique et mentale. Anxiété désespérée (se croit perdu malgré tous les soins)
• Faiblesse, soif vive. Vomissements violents
• Selles très fétides et sensation de brûlure à l’anus

Croton Tiglium
• Besoins fréquents, soudains et violents. Jet explosif, pas fétide
• Aggravation après avoir mangé ou bu

Veratrum Album
• Diarrhée et vomissement en jet, suivi d’une sensation de vide ou de grande faiblesse dans l’abdomen
• Soif vive d’eau glacée
• Sueurs froides abondantes, surtout localisées au front

INSOLATION
L’insolation sévère nécessite l’intervention d’un médecin, mais ayez tout de même ces remèdes sous la main.

Aconit
• Congestion brutale, peau rouge, chaude et sèche
• Pouls rapide, grande soif et beaucoup d’anxiété

Belladonna
• Congestion brusque et violente
• Fièvre, visage rouge, luisant et chaud
• Malaise léger ou grave
• Abattu
• Aggravé par le mouvement, la lumière ou le bruit

Gelsemium
• Faiblesse générale avec tremblement localisé ou généralisé

PIQÛRE DE MOUSTIQUES
Appliquez une petite quantité de gel Dapis sur les piqûres. Appliquer de nouveau au besoin.

BRÛLURE DE LA PEAU PAR LE SOLEIL
Cantharis : Pour éliminer la douleur et prévenir les ampoules

Belladonna : Si la douleur, la rougeur et l’enflure persistent. Appliquer un gel d’Aloe sur la peau

COUPS ET BLESSURES
Arnica
• Premier remède à donner
• Soulage la douleur
• Favorise une guérison rapide
• Diminue l’hémorragie
• Extraction dentaire, traumatisme, chute, effort violent et prolongé
• Accouchement et intervention chirurgicale

Si vous allez à la plage ou en voyage, ou pour toute situation d’urgence, ayez votre trousse avec vous. Bonne santé à tous!

Commotion cérébrale… j’oublie mes mots et j’ai mal à la tête!

Nous connaissons tous de près ou de loin une personne qui a vécu un traumatisme crânien, que se soit en faisant du sport (hockey, soccer, football, ski, patin de fantaisie, etc.) ou à la suite d’un accident. Pareils traumatismes laissent des traces souvent observées sur de longues périodes.

Confusion, troubles de mémoire, affaiblissement, somnolence, attitude hébétée, mal de tête, insomnie, vertige et même nausée sont autant de symptômes que le malade éprouvera ou d’états dans lesquels il se retrouvera.

Que faire dans de telles situations?

L’homéopathie détient plusieurs remèdes pour remédier à ces symptômes. Un des remèdes les plus connus, et sûrement un des plus utilisés pour soulager ces états, est sans contredit l’arnica.

L’arnica est une plante originaire des régions montagneuses de l’Europe et du sud de la Russie. Voici quelques-unes de ses propriétés médicinales :

• L’arnica peut être donné sous forme d’onguent et de compresses pour soulager les contusions, les entor­ses et les douleurs muscu­laires.
• II stimule également la circulation sanguine.
• Anti-inflammatoire, il accélèrela résorption des hématomes.
• En usage interne, on le prescrit en solution homéopathique contre les commotions, les blessures ou les douleurs.

Il n’y a pas que l’arnica qui puisse aider dans de telles situations. On trouvera aussi des remèdes tels que l’aconit, l’hypericum et le natrum sulph, entre autres. Ce sera à l’homéopathe de déterminer le choix d’un remède similaire à l’état du patient. Sachant que l’homéopathie repose sur la loi de la similitude.

Travaillant auprès d’ostéopathes, je me fais souvent demander d’intervenir dans de telles situations, et il s’avère que ces remèdes aident beaucoup; ils font diminuer considérablement, voire disparaître complètement les symptômes dus à la commotion. Toutes les modalités entourant l’état du blessé sont prises en compte, les symptômes bizarres comme ceux qui sont plus communs.

Le travail de l’homéopathe est de savoir cerner, tel un détective, ce qui fait souffrir le patient. Un travail valorisant, étant donné les résultats fort positifs que donnent de tels traitements.
 
en savoir homeo1
Capture