Le coin du livre

Conflits et disputes dans le couple, comment les gérer?
par Yvon Dallaire | Les Éditions Québec-Livre, 2017

La vie de couple peut soulever nombre de conflits et de disputes. Non seulement Yvon Dallaire présente ici les grandes crises que traversent les couples au fil du temps, il se penche également sur les conflits insolubles au cœur de toute relation amoureuse. Fort de son expérience en tant que thérapeute auprès de couples depuis plus de 35 ans, mais puisant également dans sa propre expérience de relation de couple, il s’intéresse surtout aux façons de gérer les conflits qui éclatent au sein du couple. Il explique comment les petites différences entre les hommes et les femmes peuvent créer tout un bassin de conflits impossibles à résoudre. Nous apprécions tout particulièrement le côté réaliste et concret de ses explications et retrouvons aussi sa façon bien à lui de parler des couples heureux, ce qu’il nous avait fait découvrir dans son best-seller Qui sont ces couples heureux?, publié en 2006.

La Canalisation
par Johanne Therrien | Le Dauphin Blanc, 2017

Pour la plupart d’entre nous, la canalisation peut sembler être un phénomène assez abstrait. Pourtant, nous découvrons dans cet ouvrage qu’il s’agit plutôt d’une pratique à la portée de tous. Johanne Therrien a été infirmière durant plus de 25 ans avant de se consacrer pleinement à l’enseignement de la communication avec les êtres d’autres dimensions et de l’harmonisation énergétique. Son ouvrage est facile d’accès et propose des outils concrets pour parvenir à canaliser notamment nos guides, des êtres chers décédés et des anges. Il y est également question de la guidance et des synchronicités, en plus des limites de la canalisation et des pièges à éviter. Ce petit livre se lit rapidement, mais nous pouvons aisément nous y référer par la suite.

Écoute ton corps – Version homme
par Lise Bourbeau | Les Éditions E.T.C inc., 2017

La version originale de cet ouvrage est un best-seller depuis 1987 et elle a été traduite dans plus de vingt langues. Toutefois, comme la couverture rose était un frein aux hommes, l’auteure a décidé de réviser complètement son ouvrage en collaboration avec Jean-Pierre Gagnon, directeur des Éditions ETC, afin d’en proposer une toute nouvelle version adaptée au lecteur masculin. Cela signifie que, d’une part, tous les exemples ont été changés afin de permettre aux hommes de s’y identifier et, d’autre part, que les exercices ont été révisés afin de mieux cibler le vécu des lecteurs. La méthode est toujours aussi simple, puisqu’il suffit de lire chaque chapitre et de mettre en pratique, s’il y a lieu, les informations qui y sont offertes. Le résultat : un livre toujours fidèle à son essence, mais qui sait accompagner les hommes qui désirent, eux aussi, mieux écouter leur corps.

Un zeste d’éternité
par Jacques Salomé | Les Éditions de l’Homme, 2017

Dans Un zeste d’éternité, Jacques Salomé présente une synthèse de tout ce qu’il a appris depuis plus de 50 ans en tant que psychologue, formateur, père, mari et ami. Dans ce texte à mi-chemin entre le journal intime et l’essai, on retrouve sa poésie de toujours, sa façon bien à lui de dire les choses, avec musique et mélodie. L’ouvrage livre plusieurs réflexions sur différents thèmes, dont le pouvoir de l’écriture, la communication pour mieux vivre, le fait de devenir parent ainsi que les enfants et aussi le couple et la vieillesse. Avec humour et passion, mais aussi avec lucidité et un brin de fantaisie, l’auteur se penche également sur la souffrance, sur le changement et sur l’importance, en fin de compte, de savoir prendre soin de soi. Au fil des pages, nous découvrons un Jacques Salomé toujours aussi animé, plus vivant que jamais, alors qu’il tente une fois de plus de nous transmettre ses apprentissages et sa tendresse.

Être heureux sexuellement influence-t-il le bonheur global du couple?

Les sexologues cliniciens s’entendent généralement sur le constat sui­vant :­ « Certains couples sont bien ensemble même si la sexualité leur pose des problèmes et d’autres se séparent même si leur sexualité est épanouie. »1 La sexualité constitue un élément fondateur du couple, mais elle n’en est pas la seule base. Il s’agit d’un facteur important et particulièrement précieux, car il est souvent exclusif. La vie sexuelle comporte bien sûr des hauts et des bas. Le plus important consiste à viser un bilan positif entre le plaisir relationnel partagé et les difficultés rencontrées dans la vie de couple.

La conception de ce qu’est une sexualité épanouissante demeure éminemment personnelle. D’où l’importance pour les partenaires de découvrir ensemble ce qui satisfait pleinement leurs besoins relationnels et sexuels. Voici quelques pistes de réflexion que je vous invite à considérer.

Cultiver la sensualité
L’amour ne se réduit pas à la sexualité. Le plaisir du contact physique sans caractère sexuel, comme s’embrasser et se câliner, contribue à l’épanouissement du couple par l’ouverture vers d’autres dimensions. On y apprend à communiquer avec son partenaire, même dans les moments où le sexe n’est pas possible ou souhaitable pour différentes raisons.

Comprendre le langage amoureux de son partenaire
Selon Gary Chapman2, il existe 5 principaux langages de l’amour, dont le toucher physique. Le toucher affectueux est un puissant moyen de communiquer à son partenaire qu’il est aimé et désiré. Il peut revêtir différentes formes, y compris les rapports sexuels. Pour certaines person­nes, le toucher représente le langage qu’elles comprennent le mieux et qui leur permet de s’épanouir sur les plans sexuel et émotionnel. Discuter ouvertement de l’art et de la manière dont chacun souhaite être touché et faire l’amour rendra leurs relations sexuelles encore plus bénéfiques et empêchera les non-dits de s’installer.

Apprivoiser les besoins d’intimité
L’intimité, et particulièrement l’intimité sexuelle, demande que chaque partenaire établisse des frontières entre soi et l’autre : des limites à la fois assez fermes pour ne pas se « perdre » dans l’autre ou se sentir envahi et assez souples pour permettre des rapprochements. Il s’agit d’un équilibre délicat entre le besoin de contrôle et le désir de connexion à l’autre.

Apprendre à relaxer et à jouer
Cet aspect est fondamental. La sexualité est un terrain de jeu et non d’enjeux! Les partenaires bien dans leur peau et dans leur tête n’ont rien à prouver et ne se comparent pas. Ils savent que le désir se nourrit de mystère et d’une certaine distance, le but de la sexualité n’étant pas l’orgasme à tout prix, mais le plaisir.

Gérer les conflits importants sans utiliser le sexe
Ce qu’on appelle communément « l’art de se réconcilier en faisant l’amour » (en anglais « make-up sex ») apaise certaines tensions physiques immédiates. La dispute crée une distance émotionnelle. Les partenaires peuvent alors ressentir un malaise qui les pousse à se rapprocher au moyen du sexe. Cependant, la sexualité ne règle pas les conflits de couple à long terme. Il appartient aux partenaires de trouver d’autres moyens de com­munication afin de gérer les situations conflictuelles.

Des partenaires qui cultivent une curiosité l’un envers l’autre, qui sont prêts à dialoguer librement et à explorer leurs besoins relationnels, pavent le chemin vers l’épanouissement de leur couple, là où la sexualité peut occuper une place de choix.

1 Dre Catherine Solano, médecin sexologue, dans Qui sont ces couples heureux? Surmonter les crises et les conflits du couple, Yvon Dallaire, 2006, Éditions Option Santé.
2 Gary Chapman, Les 5 langages de l’amour, 2008, Éditions Quotidien Malin.