Des idées vertes pour une planète bleue

Actions individuelles
Actions de tous les jours qui peuvent vraiment faire une différence.

Dans le monde, dix millions de tonnes de déchets sont jetés chaque jour. Les décharges, les rivières, les forêts, les océans sont gorgés des rebuts de la société occidentale. En Afrique, ce sont des villes entières­ qui accueillent les vieux ordinateurs, téléviseurs, véhicules que nous n’utilisons plus, polluant les eaux, la terre, intoxiquant les enfants… Parallè­lement, un tiers de la nourriture que nous produisons finit à la poubelle.­

Recycler crée 10 fois plus d’emplois que l’incinération
Partager les objets plutôt que les posséder nous permettrait de réduire immensément nos besoins de matières premières.

Manger bio et peu de viande

Pourquoi?
L’agriculture industrielle est responsable d’une majeure partie de la destruction écologique sur la planète, de la disparition de milliers d’espèces et de millions de paysans. Elle participe à l’épuisement des ressources en eau et contribue largement au réchauffement climatique.

Comment?
Cultiver et se former à la permaculture ou à l’agroécologie. Trouver des producteurs sur des marchés, dans des magasins bio indépendants, rejoindre ou lancer un groupe Incroyables Comestibles, passer par des systèmes directs vers le producteur.

Référence : https://www.colibris-lemouvement.org/

Salon « Vivre autrement » en France

Voici un extrait d’une des conférences du Salon :

Vivre (plus) lentement, vivre ensemble autrement
L’accélération nous précipite dans une vie virtuelle, « hors sol », « hors temps ». Ralentir, c’est se ré-ancrer dans un espace social, familial, économique, et se ré-ancrer, en conscience, dans le temps. Le nôtre, ici et maintenant. Mais aussi celui des générations qui nous ont précédé et celles qui nous suivront, en un mot : nous relier pour mieux vivre ensemble. Cela suppose de s’interroger sur le sens de sa vie, ses objectifs profonds mais aussi de faire… des choix.

Pascale d’Erm est auteure spécialisée dans les sujets d’environnement et de société depuis une vingtaine d’années. Elle a dirigé la collection « Les nouvelles utopies » aux éditions Ulmer où elle a notamment publié « Vivre ensemble autrement » (2009) et « Vivre (plus) lentement » (2010). Son dernier livre « Ils l’ont fait et ça marche, comme l’écologie change déjà la France » (2014) est publié aux Petits Matins.

MSR Marché de solidarité régionale de l’Outaouais

Une toute nouvelle adresse!
Le tout nouveau local est maintenant situé au 71, rue Eddy. 819 771-2915
Courriel : marche.regional@gmail.com
http://www.marcheoutaouais.com/

Manger bio et acheter local!
Le Marché de solidarité régionale de l’Outaouais (MSRO) est une coopérative de solidarité sans but lucratif qui offre plus de 2 000 produits locaux préparés par 56 producteurs de l’Outaouais.

Autres adresses pour une qualité d’aliments bio :

Épicerie Gagné en Santé
224, rue Bellehumeur (secteur Gatineau)
819.561.6727 www.gagneensante.com

Marché Santé La Brûlerie
69, boul Saint-Joseph (secteur Hull)
819.778.0109 www.labrulerie.ca

SOL Épicerie santé
186, ave. De la Colline (secteur Aylmer)
819.684.0512 www.solbio.ca

Supermarché Santé La Boîte à grains
581, boul. Saint-Joseph (secteur Hull) 819.771.3000
25-C, boul. Du Plateau (secteur Hull) 819.777.3001
325, boul. Gréber (secteur Gatineau) 819.243.3002 www.laboiteagrains.com

Livraisons bio à domicile :

Émile Pelloquin | 819.684.2635
www.emile-peloquin.com

La Boîte Bio-logique
www.laboitebio-logique.ca

Partager

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest

autres articles intéressants

Carole Verdon

Le toucher

Le « toucher ». À lui seul, ce mot est évocateur. Instantané.Le Toucher… ment, il me connecte à mon monde intérieur, à mon rapport à autrui et à mon corps dans l’immensité de son besoin de contact physique, mais aussi dans son appréhension de ce même contact.

Filles d'Ishtar

Filles d’Ishtar

J’entends ton appel, j’entends ta voix. Tu me parles du Ciel et d’un autre temps.Tu murmures : « Je suis Ishtar, mère de tous les hommes, déesse millénaire, aux confins du monde. Je suis venue, j’ai vu, mais j’ai été vaincue. »

Anne Marie Riel

Vivre avec le goût du risque

Le calendrier 2018 s’effeuille, et une page blanche comme la neige s’étale à perte de vue, infinie de possibilités… Dans les cœurs, s’éveille le désir de s’améliorer.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *