Le coin du livre

Voyager en famille : oui, c’est possible!
Par Éric Sauvé | Éditions 4 1/2, 2016

L’idée de voyager en famille pourrait effrayer plusieurs parents, même ceux qui avaient l’habitude de voyager avant l’arrivée des enfants. Et si le bébé devenait malade? Et si les deux plus vieux se chamaillaient continuellement? Pourtant, les avantages sont nombreux pour les enfants qui entreprennent un périple en famille puisque les voyages les ouvrent sur le monde, sur les différents modes de vie ainsi que sur la vie en communauté. Éric Sauvé, ancien militaire de carrière, présente le guide qu’il aurait aimé consulter avant d’entreprendre son voyage autour du monde en famille. Tout y est : la préparation du voyage, le voyage en tant que tel ainsi que le retour au pays. Il donne des trucs sur les nombreux aspects qui attendent les voyageurs, notamment sur le choix de la destination, la façon d’organiser les bagages, la santé, l’argent qu’il faudra prévoir, l’hébergement et la vie de famille à l’extérieur du pays. Ce livre constitue une ressource indispensable pour les parents qui veulent se lancer dans cette aventure. Parions même que plusieurs lecteurs se laisseront convaincre d’organiser enfin ce premier voyage qu’ils espéraient tant. 

Ranger inspire la joie
Par Marie Kondo | Flammarion Québec, 2017 

Marie Kondo est une consultante japonaise qui allie rangement et développement personnel. Dans sa méthode KonMari, où elle adopte une approche positive du rangement, elle invite les gens à s’entourer d’objets qui leur inspirent de la joie. Cela leur permet d’aérer leur espace personnel et de ne garder que ce qui les rend heureux. Trier, simplifier, donner et ranger sont les mots d’ordre de l’auteure qui nous invite à pratiquer ces actions dans le bien-être et la légèreté. Marie Kondo anime depuis 2019 une série télévisée, présentée sur Netflix (L’ordre des choses selon Marie Kondo), où elle aide les participants à découvrir les bienfaits du rangement dans leur vie. Son premier livre, Le pouvoir étonnant du rangement (2015), est paru dans de nombreux pays, et les ventes dépassent aujourd’hui les 8 millions d’exemplaires. Une fois que l’un de ses livres se retrouve entre nos mains, impossible de ne pas jeter un œil sur le désordre autour de nous sans éprouver l’envie d’y mettre un terme une bonne fois pour toutes. 

Le syndrome de la mauvaise mère? Plus pour moi!
Par Linda Collin | Le Dauphin Blanc, 2019

De nombreuses mères se sentent coupables concernant­ l’éducation de leurs enfants. Elles se culpabilisent lorsqu’elles décident de se prioriser de temps à autre, elles ne se pensent pas à la hauteur et se comparent aux autres parents, sans compter qu’elles doutent même de leurs moyens et de leur méthode de discipline. Le nouvel ouvrage de Linda Collin, mère de cinq enfants qui a publié le livre Vivre avec deux enfants hyperactifs… un vrai tsunami! il y a quelques années, s’adresse justement aux mères (et aussi aux pères) qui veulent en finir avec ce sentiment de culpabilité qui les gruge. L’auteure propose des outils simples et concrets pour changer notre vie tout en adoptant une discipline qui guidera l’enfant vers plus d’autonomie. 

La forêt radieuse : un herbier énergétique
Par Marie-Jeanne Musiol | Les éditions Pierre-François Ouellette Art contemporain, 2018

Cet herbier énergétique présente les photographies électromagnétiques d’un monde végétal des plus surprenants. Les images en noir et blanc montrent des plantes lumineuses entourées de filaments de vie. Ce champ qui les enveloppe donne l’impression d’entrer dans un monde où la nature dévoile des forces immatérielles insoupçonnées qui modèlent la matière, comme s’il était possible d’admirer l’étendue de la création qui pulse autour des feuilles et des plantes. Ce livre grandiose et haut en images de l’artiste Marie-Jeanne Musiol intéressera les botanistes, les horticulteurs et les scientifiques, mais aussi les amateurs d’art et les plus contemplatifs. 

Un jour à la fois…

Le pendule vient de basculer vers l’intensification, laquelle incite à poser un geste concret pour la protection de notre environnement. La nature vient de parler haut et fort. Ce n’est plus quelque part ailleurs, c’est maintenant dans notre cour. L’époque dominée par les climato-sceptiques est maintenant révolue. Il fallait le voir et le vivre pour le croire. Une petite fin du monde est devant nous. Beaucoup de ce qui était ne sera jamais plus comme avant. La nature a parlé ici… et pourtant, depuis si longtemps, on nous a parlé de ses souffrances. Mais bon, c’est un peu comme l’écoute des symptômes de notre propre corps : notre sensibilité et notre écoute sont défaillantes. Pourquoi donc?

Dorénavant, place aux visionnaires, aux rêveurs, aux tisseurs du renouveau qui habitent en chacun de nous. La saison est fertile pour agir et semer une graine. Pourquoi ne pas en profiter pour ajouter à votre geste délicatesse et sensibilité pour l’amour de l’humanité et de la nature, pour une reconstruction harmonieuse et durable ou simplement pour que le meilleur soit possible. 

Comme pour la rivière qui coule, notre chemin collectif continue d’évoluer sur ce précieux joyau qu’est notre demeure, notre très chère Terre-Mère.

Un bel été à tous, un jour à la fois…

Le coin du livre

Demain, le Québec
Creimer, Hénault-Éthier, Mayrand et Roy | Les éditions La Presse, 2018

Devant l’environnement qui se détériore, des citoyens de partout dans le monde ont décidé de se mobiliser afin de trouver de nouvelles façons de vivre en harmonie avec la nature. Le documentaire Demain présentait ainsi des initiatives qui montraient ce que pourrait devenir la planète si nous mettions en œuvre ces solutions novatrices. Inspirés de ce film maintes fois primé, les auteurs de Demain, le Québec, qui font partie de la Fondation David Suzuki, montrent des actions concrètes et inspirantes de ce qui se fait ici, au Québec, pour un monde plus vert et plus juste. Ces acteurs de demain œuvrent dans tous les domaines, dont l’énergie, la gestion des déchets, l’agriculture, les finances et le bâtiment. Ils proposent des solutions qui révolutionnent nos façons de vivre et donnent espoir quant à l’avenir qui se profile. Voici un livre qui se savoure du début à la fin et qui nous incite à entreprendre de petits gestes qui font toute une différence.

À l’issue de la nuit
par Dany Rossignol | L’Interligne, 2018

Un homme s’apprête à quitter sa femme. Juste avant l’inévitable, il accepte de l’accompagner pour aller voir une pièce de théâtre. Dans cet endroit, alors que tous les deux assistent au jeu des acteurs qui racontent les rêves qui les habitent, un lien se renoue : l’envie de se regarder à nouveau et de chercher à ne plus se quitter. Comme si les personnages de la pièce de théâtre étaient des fragments d’eux-mêmes, des facettes qui leur rappelaient ce qui comptait vraiment à leurs yeux. Un petit livre qu’on découvre au fil des lectures et des relectures. Tout en arrêt sur images, telles les scènes succinctes d’un film.

Suivez votre cœur jusqu’à son essence véritable
John P. Strelecky | Le Dauphin Blanc, 2018

John P. Strelecky, auteur du bestseller Le Why Café, est reconnu comme l’une des 100 personnes ayant le plus d’influence dans le domaine du développement personnel et du leadership. De par ses écrits et ses conférences, il sait nous rejoindre afin de nous guider sur la façon de rester connecté à notre cœur. Aujourd’hui, il nous revient avec un tout nouveau livre pour nous offrir dans de petits textes ses réflexions, ses prises de conscience et ses inspirations sur la capacité du cœur à nous guider. Ces observations et ces souvenirs s’enchaînent au fil des pages sans ordre précis, ce qui signifie que l’ouvrage peut se lire de façon chronologique ou non. Le message que nous en retirons est de continuer à écouter notre petite voix et de voir la beauté dans chaque coucher de soleil et autres moments de la vie.

Pont Rhodia
par Xavière Mackay | Le Quartanier, 2018

Une jeune mère écrit de la poésie en se rendant au travail. Assise dans l’autobus, elle traverse chaque jour le pont, trait d’union entre sa vie de professionnelle et celle de maman et d’amoureuse. C’est dans un petit cahier Rhodia qu’elle s’exprime, pour tromper le temps, mais surtout pour mieux revenir à la maison, le soir, et retrouver ceux qu’elle aime. Ses poèmes deviennent des clins d’œil de son quotidien, des personnes qu’elle croise à l’arrêt d’autobus, de la vacuité de tout ce temps passé au-dessus du pont, en funambule. Elle écrit, et ainsi elle choisit d’être heureuse et de sublimer ces moments qui auraient pu être des banalités. La poésie de Xavière Mackay, qui réside actuellement en Outaouais, se découvre avec plaisir et douceur. Et nous y revenons, nous aussi, un doigt demeuré entre deux pages.

Tous connectés

Jamais le monde n’a été si petit. L’ère moderne des communications permet un rapprochement sans pareil des êtres humains de toute origine. Collectivement, nous ressentons les joies et le bonheur des gens de partout comme nous compatissons avec leurs drames et leurs malheurs. Des liens intimes se créent. Essentiellement, nous aspirons tous au bonheur.

Selon l’étude évolutive biologique de l’espèce humaine, l’homo sapiens que nous sommes serait actuellement dans une ère d’unification. Selon Yuval Noah Harari, auteur, historien et professeur d’histoire à l’Université d’Oxford, il semblerait que c’est notre destinée d’évoluer vers l’unification. C’est donc l’humanité entière qui évoluerait vers la conscience que nous sommes UN, tous unis et partageant en quelque sorte une biologie et une culture communes. Dans son livre Sapiens, il illustre d’une façon très imagée le parcours évolutif des 70 000 ans de l’homo sapiens. Tel un gros casse-tête, il rassemble habilement tous les segments évolutifs de notre histoire, de nos origines à aujourd’hui. Ce qui est demeuré un concept et une aspiration existentielle pour plusieurs est maintenant le chemin de l’unité sur lequel nous sommes en ce moment.

Selon le point de vue des sciences symboliques et de l’étude du mouvement des astres, nous entrons actuellement dans cette ère nouvelle tant attendue qui, selon l’astrologie, élèvera la conscience humaine vers la réalisation et la conscience que nous sommes tous connectés. Et, en ce moment, nous serions plus que jamais convoqués à cheminer vers le centre de nous-mêmes pour mieux se reconnaître et mieux se choisir pour intervenir avec intégrité dans le monde en pleine évolution où tout est devenu possible. Le futur proche est donc maintenant : il est rempli de nouvelles possibilités où l’intervention de chacun pourra contribuer positivement à cette nouvelle conscience unificatrice pour le meilleur de tous.

Est-ce qu’une des forces contribuant à l’accélération du mouvement vers cette grande union humaine se manifestera dans la prise de conscience de notre confrontation commune aux drames environnementaux qui nous affectent tous?

L’environnement est en péril : sa grande diversité et son équilibre sont menacés. La poussée vers la nécessité d’intervenir tous ensemble n’a jamais été aussi déterminante. Est-ce que ces enjeux seraient le terrain sur lequel se développera cette grande unification de l’humanité vers un monde meilleur? La réponse est incertaine, mais ce que nous choisirons de faire individuellement n’est certainement pas négligeable, ne serait-ce qu’un geste aussi petit soit-il.

Toujours selon Yuval Noah Harari, la grande force de l’homo sapiens qui a su se différencier et éventuellement régner sur les autres espèces au cours de l’évolution en devenant maître d’œuvre n’a pas été sa force physique, mais bien son sens d’initiative, la coopération et la collaboration. Ce sont ces habiletés qui ont propulsé l’être humain dans les mouvements évolutifs marquants de l’histoire. Jamais n’avons-nous été si près d’une coopération et d’une collaboration aussi grande.

Il semblerait qu’il y ait devant nous tout un nouveau monde en devenir.

Bonne santé et bon printemps 2019 à tous!

Doux repos pour réfléchir à la nouvelle année

Enfin, nous avons des rapports scientifiques qui établissent le lien entre bonne santé et consommation d’aliments frais et biologiques. En effet, de récentes études démontrent que manger bio nous immunise d’au moins 25 % contre les maladies dégénératives comme le cancer. Manger bio est donc bon à la fois pour nous et la planète du fait que l’agriculture biologique n’utilise ni pesticides ni insecticides nocifs. En outre, parce que la plupart des petits producteurs bio accordent un soin particulier à leur culture ou élevage en y mettant tout leur cœur, nous bénéficions en retour d’une nourriture bien vivante (comprendre ici qu’on récolte ce que l’on sème). Manger bio, voilà un thème à ajouter à notre liste de résolutions pour la nouvelle année.

C’est d’ailleurs mon souhait : qu’au cours des quelques mois paisibles de l’hiver, nous prenions le temps de nous intériori­ser, de nous reposer et d’en profiter pour préparer le terrain du prochain cycle qu’est 2019. C’est une invitation à suivre la voie de notre cœur qui nous guide vers les choix capables de nous aider à réaliser nos rêves.

Cette édition d’hiver 2018-2019 vous propose d’ailleurs un menu sur mesure vous offrant des recettes de santé et de mieux-être pour toutes les dimensions de votre être. Merci à nos auteurs. J’espère que vous trouverez, en lisant leurs articles, idées et conseils pour vous aider à atteindre un équilibre de vie et une bonne santé globale.

Je ne peux m’empêcher de synthétiser mes dernières lectures symbo­liques et de vous les partager. Les ouvrages que j’ai lus récemment énoncent ce qui nous affectera prochainement. Au-delà d’une appa­rence de confusion, le monde évoluera pour le mieux. De fait, le monde actuel en grand changement fera appel à notre implication. La mobili­sation du nous n’a jamais été aussi à l’avant-plan sur la planète que le je qui s’accroche encore au pouvoir et à des idées en besoin de profond changement. Nous constatons tous les divisions et les frictions présentes dans le monde en ce qui a trait à la justice et au respect des droits humains. Et plus que jamais, l’environnement nous signale l’importance de changer notre façon de consommer si nous voulons rétablir la santé de la planète. Il n’en tient qu’à nous, à chacun de nous d’agir au quotidien, de faire des gestes simples mais concrets et d’agir de façon responsable.

Que cette saison d’intériorité et de repos nous guide vers une santé optimale afin que nous puissions participer aux défis collectifs que nous devrons relever au cours de la nouvelle année.

Avec joie, amour et engagement, nourrissons l’espoir d’un monde meilleur!

Bonne saison de repos!

Prévisions numérologiques de 2019

La numérologie est une science basée sur les nombres et les lettres. Elle ne prédit pas, mais définit le climat, la tendance d’une année, d’un mois ou d’une journée, ce qui permet à chacun d’utiliser son libre arbitre pour planifier ses activités au bon moment.

Votre année personnelle correspond au nombre obtenu lorsqu’on addi­tionne son jour de naissance, son mois de naissance et l’année en cours, soit 2019. Vous réduisez ensuite le total à un nombre de 1 à 9.

Par exemple, 2019 sera une année personnelle 3 pour une personne née le 15 mars :

15 + 3 + 2019 = 2037, soit 2 + 0 + 3 + 7 = 12 = (1+2) = 3

ANNÉE 1
C’est le temps de foncer cette année! Il faut profiter des occasions qui se présenteront, et ce, sans compter sur les autres. En outre, vous connaîtrez un regain d’énergie. Quant à votre vie sentimentale, elle sera plutôt tranquille.

ANNÉE 2
Des compromis devront être faits pour les couples. Réservez vous des moments intimes avec votre partenaire. Si vous êtes seul, vous avez de bonnes chances de rencontrer l’âme sœur. Cependant, ne misez pas trop sur la réussite financière cette année.

ANNÉE 3
Fréquentez les clubs sociaux, car de nouvelles rencontres sont possibles. L’amusement est dans l’air. Profitez-en pour sortir et vous déplacer.  Par contre, attention aux excès dans les bonnes choses de la vie si vous ne voulez pas en payer le prix l’an prochain.

ANNÉE 4
Consacrez votre temps aux choses matérielles et planifiez bien votre occu­pation du temps. Vous aurez beaucoup de travail sur la planche, mais vous serez récompensé de vos efforts. Cependant, votre vitalité risque d’en souffrir un peu. En amour, il faut rechercher la stabilité cette année.

ANNÉE 5
Ne vous battez pas contre le changement en 2019. Si vous vous adaptez bien aux nouvelles situations qui se présenteront dans votre vie, l’année se déroulera bien. Vous pourrez avoir des aventures amoureuses. Toutefois,­ vous serez sujet au stress et aux blessures.

ANNÉE 6
Votre vie familiale vous enlèvera du temps pour vos loisirs, car vous aurez des obligations à remplir. Cependant, votre vie amoureuse et votre carrière pourraient prendre un tournant favorable. Un déménagement est aussi positif sous cette vibration.

ANNÉE 7
Cette année, prenez soin de votre santé et dorlotez-vous. Une croisière serait tout indiquée. Vous vous sentirez aussi un peu négligé par vos proches. Profitez en pour développer votre vie spirituelle et faire le point dans votre vie. Vous pouvez recevoir un montant d’argent inattendu.

ANNÉE 8
C’est le temps de revoir votre budget et de modifier vos placements, car la période est propice aux transactions financières. Il y aura de nombreuses rentrées et sorties d’argent. Un coup de foudre est également possible pour les célibataires. Attention, à vos sautes d’humeur.

ANNÉE 9
Faites le ménage dans votre vie et débarrassez vous de ce qui ne vous convient plus. Cependant, remettez les nouveaux projets à l’an prochain. C’est aussi le temps d’être généreux. Vous pouvez partir en voyage la tête en paix, car cette vibration est favora­ble à tout ce qui touche à l’étranger.

Les vibrations de votre nombre annuel se font graduellement sentir à partir de janvier, mais surtout trois mois avant votre anniversaire. Les personnes nées à la fin de l’année peuvent donc avoir un certain déca­lage. Vous devez aussi prendre en considération le fait que les lettres de votre nom ainsi que d’autres nombres peuvent modifier vos prévisions annuelles.

Vous trouverez ces informations ainsi que des prévisions plus détaillées dans mon livre Prévisions numérologiques pour la vie publié aux éditions Le Dauphin Blanc.

Que votre année 2019 soit remplie de prospérité et de joie!

Le coin du livre

J’arrête de subir mon passé
par Céline Tadiotto | Éditions Eyrolles, 2018

Inconsciemment, nous portons tous un bagage transgénérationnel, c’est-à-dire des croyances, des rêves fantômes, des désirs enfouis ou des blocages, issus de nos ancêtres. En d’autres mots, cela signifie que nous réagissons parfois face à une situation, sans le savoir, à cause d’un non-dit familial. Céline Tadiotto, infirmière et conférencière diplômée du Collège de médecines douces du Québec, s’est formée à la psychanalyse transgénérationnelle et au chamanisme urbain auprès de Dider Dumas. Elle présente une méthode en 21 étapes pour nous guider dans l’exploration de ces blocages et secrets de famille. Le but est d’arrêter de fuir notre héritage biologique et de faire comme si nos anciens n’avaient pas laissé de traces pour enfin nous guérir de ces répétitions d’événements du passé. Lire cet ouvrage est un véritable bonheur sur tous les plans, que ce soit par la simplicité de ses explications, son ton humoristique, son approche humaniste ou par cette transformation qui nous permet de nous façonner des racines saines et positives.

Connaissez-vous et avancez
par Ian Renaud | Éditions Ian Renaud, 2017

En se basant sur une approche de la gestion de projet, Ian Renaud propose une méthode pour vaincre la procrastination et atteindre une fois pour toutes nos objectifs. Cette réédition de Cessez de tourner en rond, publiée en 2008, aborde des sujets comme le changement, les valeurs, l’estime de soi, la formulation d’objectifs et la cohérence interne. À l’aide de quelques exercices qui nous aident à mieux nous connaître, nous progressons dans les étapes et arrivons à comprendre les raisons qui nous poussent à tout remettre à plus tard, pour enfin surmonter la procrastination.

L’effet bicyclette
par Juan Carlos Kreimer | Le Dauphin Blanc, 2018

Méditer tout en pédalant. L’idée est alléchante, surtout pour ceux qui s’adonnent au cyclisme, et ils sont nombreux dans la région de l’Outaouais. En fait, l’auteur et éditeur argentin Juan Carlos Kreimer propose l’idée que le vélo n’est pas seulement une façon de se déplacer d’un point à un autre de la ville ou de faire de l’exercice. En fait, pédaler serait plutôt une façon de ressentir une forme de bien-être et un état de paix similaires à ce que nous procure la pratique de la méditation. Ce serait grâce au mouvement des jambes, à notre attention portée sur la route ainsi qu’à notre souffle qui trouverait son propre rythme que nous atteindrions ce lâcher-prise et ce que la philosophie zen appelle la « pleine conscience ». L’ouvrage fait justement penser à un petit traité du zen, ponctué de souvenirs de l’auteur au sujet de la bicyclette, d’histoires de découvertes et de maintes réflexions. Une belle trouvaille chez Dauphin Blanc.

Partez à la conquête de votre voix
par Jocelyne Z’Graggen | Jouvence Éditions, 2018

La chanson nous accompagne de bien des façons : une mélodie enjouée au matin au réveil, un ver d’oreille qui ne veut plus s’en aller, une berceuse pour nos enfants avant d’aller au lit. En fait, rares sont ceux qui ne chantent pas, même faux. Ici, Jocelyne Z’Graggen, cantatrice et professeure de chant, nous livre un premier ouvrage qui s’adresse justement à ceux qui sont curieux d’en savoir plus sur ce que la voix peut aider à accomplir sur le chemin de l’harmonisation et de l’épanouissement personnel. Ainsi, apprendre à chanter serait un peu comme se donner la chance de retrouver à nouveau son centre et son essence. Comme le mentionne si bien l’auteure, « la voix, en traversant le corps, nous transforme, même à notre insu. Elle nous façonne, nous met en contact avec notre vraie nature, nous amène à ne plus tricher avec ce que nous sommes. Elle nous confronte à nos silences, puis libère l’enfant, l’homme, la femme en nous qui a perdu sa joie de vivre et le guide vers le chemin du mieux être. » Un plaisir à découvrir!

Choix de vie

Tout en étant un réel défi, grand est le privilège d’être au service d’une entreprise ou d’un projet qui procure le sentiment de travailler à quelque chose de plus vaste que soi. Le nombre d’entreprises offrant des services à la communauté et ayant une idéologie du bien collectif et de grands idéaux qui nous interpellent lors de périodes mouvementées est grandissant. Et les possibilités sont grandes!

C’est bien la route qu’a empruntée la revue Cheminement depuis ses débuts. L’édition de l’automne marque la 22e année de publication. La mission de la revue demeure toute simple, au même titre que son intention de participer à un élan collectif vers le mieux-être et une meilleure expression de qui nous sommes (sur tous les plans) dans l’ici et maintenant.

Cette réalisation découle d’une volonté commune. En tant que fondateur, je n’ai eu qu’à veiller et à garder le cap vers la réalisation de la mission et de l’intention de la revue. Il y a, de fait, une vaste communauté qui navigue et évolue dans le même sens. Sans elle, sans l’engagement soutenu des auteurs qui, sans relâche, mettent leur plume au service d’un éveil de conscience, des annonceurs, des entreprises engagées au service du bien-être collectif, des bénévoles qui donnent de leur temps dans leur spécialité respective pour assurer la qualité de la rédaction ou pour aider à la gestion des données, la revue Cheminement n’existerait pas. Et que dire de l’importante contribution des quelques sous-traitants qui donnent toujours plus que convenu pour permettre de maintenir la grande qualité de la revue Cheminement. Ces valeurs nous unissent et nous permettent de poursuivre nos efforts et notre engagement vers un monde meilleur auquel nous contribuons un jour à la fois.

Si vous souhaitez garder contact avec nous en sachant que la revue Cheminement n’est publiée que quatre fois par année, nous vous proposons de vous abonner à notre nouvelle infolettre mensuelle « Ensemble vers le meilleur… ». Il suffit de remplir le formulaire qui se trouve à la page d’accueil du site www.cheminement.com. Ce service gratuit vous permettra de suivre notre mouvement évolutif à chaque début de mois. De plus amples informations se trouvent à la page 18 de cette édition. Si vous organisez dans la région des activités en lien avec la santé globale, l’environnement ou l’écologie, envoyez-nous le calendrier de vos activités avant le 27e jour de chaque mois, et nous l’inclurons sans frais dans l’infolettre.

Je vous invite également à encourager nos annonceurs et nos auteurs. Ils contribuent à notre plaisir de lire et de se sentir liés au mouvement vers un nouveau monde en devenir. Et à vous tous, chers lecteurs, n’hésitez pas à nous dire ce que vous aimez ou aimeriez retrouver dans la revue. C’est toujours un réel plaisir de lire vos commentaires qui nous incitent à faire encore mieux!

Bonne continuation à tous!

Le coin du livre

Les Appels de l’Âme
par JoAnne St-Martin | Dauphin Blanc, 2017

Plusieurs se demandent ce qui se passe lorsque la mort arrive. Où allons-nous? Que nous arrive-t-il? C’est à ces questions que tente de répondre ce roman initiatique sur la vie de l’âme une fois qu’elle a quitté le corps physique. Nous suivons Emmy, une femme d’origine irlandaise qui a vécu plusieurs années en Inde, et nous l’accompagnons dans son passage de la vie à la mort, alors qu’elle quitte la présence rassurante de son mari et se retrouve à l’endroit où toutes les âmes se rejoignent entre deux vies. JoAnne St-Martin a écrit plusieurs livres sur le Feng Shui avant de nous présenter cet ouvrage sur le monde de l’après-vie. Bien qu’il ne s’agisse pas d’un fait vécu, ce roman offre une façon intéressante de voir le monde de l’Au-delà et parvient à nous réconforter en laissant présager ce que pourrait être le parcours des âmes.

Mieux survivre à ta maternité – Tout ce qu’on n’a jamais osé écrire dans les livres
par Maude Michaud | Éditions Trécarré, 2018

Une femme enceinte peut s’attendre à recevoir toutes sortes de conseils à propos de la maternité et du nouveau rôle qui l’attend. Pourtant, parce que la théorie est souvent loin de la réalité et que toutes les histoires sont différentes, la nouvelle maman peut rapidement se sentir perdue et avoir l’impression de ne pas être à la hauteur. C’est ici que ce premier livre de Maude Michaud, fondatrice de la plateforme La parfaite maman cinglante, entre en jeu. Humoristique et familier, Mieux survivre à ta maternité cherche à dépeindre ce qui attend réellement la maman. L’ou­vrage aborde les préoccupations de tous les parents, à savoir la grossesse, l’accouchement, l’allaitement et le couple. Il se révèle un guide qui ose dire ce qu’aucun autre livre sur la maternité n’avait osé dire jusqu’ici et qui, par le fait même, déculpabilise les mères et rompt leur isolement.

N’avalez pas tout ce qu’on vous dit
par Bernard Lavallée | Les éditions La Presse, 2018

Nous sommes constamment inondés d’infor­mations sur la nutrition. Des titres accrocheurs nous attendent dès l’ouverture de notre ordinateur ou tablette : un superaliment vient d’être découvert, manger certains légumes permet de vivre plus longtemps, le sucre contribue au développement du cerveau, etc. Pour nous aider à voir plus clair dans ce qu’il qualifie de « bullshit nutritionnelle », Bernard Lavallée passe en revue les étapes d’une démarche scientifique et les questionnements que nous devrions avoir face à toutes ces nouvelles informations concernant la nutrition. Avec les talents de communicateur que nous lui connaissions déjà (pensons notamment à son best-seller Sauver la planète une bouchée à la fois), le nutritionniste urbain nous propose une réflexion éclairée sur les façons de s’alimenter sainement. Sans compter que le livre est magnifiquement illustré!

La route sacrée
par Jean Désy et Isabelle Duval | XYZ Éditeur, 2017

Voici l’histoire de trois voyageurs, Jean Désy, Isabelle Duval et Pierre-Olivier Tremblay, qui décident de se rendre dans l’Antre de marbre de la Témiscamie, un lieu chamanique pour les Innus et les Cris depuis des milliers d’années. Les trois comparses suivent la route du Père Laure, un missionnaire jésuite qui aurait dit une messe à cet endroit en 1730, accompagné par ses guides innus. Ce récit de voyage nous fait découvrir les motifs des auteurs, leurs préparatifs ainsi que leurs réflexions tout au long de leurs dix journées de pèlerinage. Pendant ce périple, les trois compagnons s’interrogent sur le sens de la vie, sur la foi et le rôle de la religion au Québec, sur l’identité qui est la nôtre, en tant que peuple. Il s’agit d’une exploration géopoétique, d’une rencontre avec la nature et avec le sens du sacré qui nous porte à nous questionner sur notre place ici-bas. Bien que les rapports au monde des voyageurs soient différents, tous trois sont animés d’une même quête spirituelle et acceptent « de se livrer au monde pareil à un enfant de six ans, dans la pure poésie du monde ». Une belle trouvaille chez XYZ Éditeur.

Le coin du livre

« J’ai juste besoin de votre attention! », par Joël Monzée | Le Dauphin Blanc, 2017
Plusieurs parents et éducateurs se sentent dépourvus face à un enfant aux prises avec l’anxiété et le stress. D’une part, comme l’enfant qui est stressé n’est pas (encore?) capable d’utiliser toutes ses ressources en classe et que ses apprentissages en souffrent, cela peut parfois donner l’impression d’un trouble de l’attention. D’autre part, un adulte peut se sentir en résonnance avec un enfant apeuré ou stressé, préférant alors ignorer ce que vit l’enfant afin de ne pas se retrouver face à face avec sa propre détresse.

De plus, comme la manifestation de l’anxiété ou du stress vécu peut être difficile à identifier, certains ont l’impression de se trouver devant une impasse. Le but de cet ouvrage est d’offrir une autre façon de voir comment le fait d’apprendre à bien gérer l’anxiété est un enjeu de développement majeur pour les enfants et les adolescents. Ce livre énumère certains des stresseurs dans la vie des jeunes, tout en présentant des pistes d’intervention accessibles et concrètes afin de comprendre ou de traiter le stress et l’anxiété. L’auteur de ce livre, Joël Monzée, est docteur en neurosciences et psychothérapeute. Directeur-fondateur de l’Institut du développement de l’enfant et de la famille, il offre des formations en ligne pour les parents, les grands-parents, les éducateurs, les enseignants et les professionnels de la santé. Il est aussi auteur et co-auteur de nombreux ouvrages, dont le plus récent Et si on les laissait vivre? Une visite de son site Web s’impose si le sujet vous intéresse.

Médium malgré moi, par Isabelle Tremblay | Le Dauphin Blanc, 2017
Isabelle Tremblay ne savait pas qu’elle était médium avant de réaliser que tout ce qu’elle avait ressenti au fil des années était le résultat d’une grande empathie et de sa sensibilité. Si elle a voulu raconter son histoire, c’est surtout pour guider les personnes qui, comme elle, découvrent leurs dons médiumniques et cherchent des réponses à tout ce qui se produit dans leur vie. Cet ouvrage aborde différents aspects de la médiumnité, notamment la clairvoyance, la clairaudience, l’écriture inspirée et les vies antérieures. Le témoignage d’Isabelle Tremblay est accessible et il accompagne ceux qui désirent apprivoiser leurs capacités et les développer.

Qu’en penses-tu?, par Josiève Bisson | Edilivre, 2017
Prendre un moment pour soi, réfléchir à la personne que nous sommes et à ce à quoi nous croyons, nous interroger pour enfin mieux nous comprendre : voilà ce que propose Josiève Bisson dans ce petit livre. La jeune auteure, née à Gatineau, nous suggère 365 questions sur une multitude de sujets : la famille, le travail, les croyances, l’amitié, l’environnement. Les questions sont présentées en deux parties; la première porte sur des sujets assez personnels, puis la seconde s’ouvre sur des questionnements plus généraux. Certaines réflexions se révèlent plus légères, tandis que d’autres ne trouveront pas de réponse immédiate. Ainsi, que ce soit pour s’amuser un peu, seul ou avec un ami, ou dans le cadre d’une démarche plus sérieuse de connaissance de soi, cet ouvrage s’avère un outil intéressant.

À fleur de peau, par Saverio Tomasella | Guy Saint-Jean Éditeur, 2017
Rien ne va plus pour Flora : chaque petit événement du quotidien la bouleverse, une critique anodine devient un tsunami, un simple désaccord prend des proportions de violente remise en question. Flora ne se sent pas bien depuis quelques temps déjà et elle ne sait plus qui elle est vraiment. C’est lorsqu’elle consulte Marc, un professeur de yoga qu’elle a rencontré pendant une conférence, qu’elle découvre qu’elle a toujours été hypersensible et que cette sensibilité peut devenir une force.

Le roman est construit autour des quatre saisons de l’année. Les chapitres sont courts et se terminent tous par une affirmation qui permet de s’approprier ce que Flora vient de vivre, comme une façon de clore un enseignement. Même s’il s’agit d’une fiction, ce roman se veut également un guide accompagnateur qui fournit des pistes pour apprivoiser l’hypersensibilité afin de la vivre non pas comme un fardeau, mais comme une chance et un cadeau de la vie.