La lithothérapie : le doux murmure des pierres

L’origine des pierres semi-précieuses
Les pierres semi-précieuses sont des cristaux. Tout comme les cristaux, ou flocons de neige, les pierres semi-précieuses se forment suivant une configuration précise et particulière, propre à chaque type de pierre. Les règles mystérieuses qui régissent la formation des cristaux ainsi que d’une multitude d’éléments de la nature relèvent de ce que plusieurs appellent la « géométrie sacrée ». Cette géométrie sacrée, inhérente à la Création, se manifeste dans la symétrie des ailes d’un papillon ou encore dans la forme hexagonale des alvéoles d’une ruche, dans la symétrie des feuilles d’arbres, du corps animal ou du corps humain, pour ne citer que quelques exemples.

Les pierres semi-précieuses sont une des nombreuses manifestations des règles de la géométrie sacrée. Issues des matériaux et des forces qui ont créé et modelé notre planète  — la formidable pression des couches terrestres et des plaques tectoniques, les minerais, le feu, l’air, l’eau, le choc des corps célestes qui s’y sont écrasés, le champ magnétique de notre Soleil — elles sont, comme le dit Judy Hall dans son ouvrage La Bible des cristaux, « l’ADN de la Terre ».

Pourquoi utiliser des pierres semi-précieuses?
Les pierres semi-précieuses et les cristaux en général ont souvent touché la psyché humaine au fil des siècles et des millénaires. On a reconnu intuitivement la majesté et le mystère de leur origine. On leur a ainsi souvent conféré un statut privilégié dans les sociétés. Elles ont été l’apanage des plus puissants et des plus craints : régents, shamans, sorcières.

Aujourd’hui encore, on peut être sensible à ce qu’elles inspirent et à ce qu’elles génèrent en nous et autour de nous. On fait appel à leur beauté pour des raisons esthétiques, mais on s’en entoure aussi en raison des émotions qu’elles éveillent en nous : bonheur, bien-être, sérénité, congruence. Ces émotions, elles-mêmes sources d’énergie, peuvent être thérapeutiques et nous mener à un plus grand bien-être. C’est ce à quoi s’intéresse la lithothérapie.

Comment choisir une pierre semi-précieuse ou un cristal?
Il existe plusieurs façons. Un répertoire de cristaux peut nous aider à en choisir un dont les propriétés correspondent à l’objectif que nous souhaitons atteindre. On peut aussi choisir un cristal en fonction de notre signe du zodiaque. La méthode que je préfère consiste à choisir au hasard une pierre qui m’interpelle. Judy Hall recommande de manipuler les cristaux jusqu’à ce que l’un d’eux provoque des picotements dans les doigts. La taille ou la beauté n’est pas synonyme de puissance. Même les plus petits cristaux peuvent être très efficaces.

Un cristal souvent utilisé : le quartz
Le quartz prend souvent la forme de longs cristaux pointus, transparents ou laiteux. Il peut aussi être coloré. Les quartz roses ou fumés, par exem­ple, sont aussi très populaires.

Judy Hall explique que, « de par sa forme cristalline particulière de spirale hélicoïdale, le quartz est l’amplificateur curatif et énergétique le plus puissant de la planète ». On lui attribue des propriétés énergétiques importantes lorsqu’il est, par exemple, combiné à des aiguilles d’acupuncture ou encore lorsqu’on le tient dans la main; le champ biomagnétique de l’individu s’en trouverait doublé. L’énergie des cristaux de quartz, grâce à la piézoélectricité, active le mouvement de nos montres et de certains ordinateurs.

Il existe beaucoup d’énergies autour de nous, bien que ces énergies soient­ imperceptibles à l’œil nu. Nous pou­vons les capter et les transformer. Après tout, l’arbre transforme bien l’eau, le sol et les rayons du soleil en écorce, tronc, branches et feuillage.

1 HALL, Judy, La Bible des cristaux, volume 1, 16e édition, Guy Trédaniel Éditeur, 2012, p. 14.

Partager

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest

Au-Delà du soi - autres articles intéressants

Rosy Porrovecchio

Voie directe de libération

Comme la paix est de l’esprit, toute réconciliation ne peut survenir qu’à ce niveau. Malgré les multiples conflits apparents, chacun d’entre eux représente une seule cause. Quelle que soit l’apparence, un conflit symbolise avant toute chose une idée d’opposition.

Lire Plus »
Robert Décarie

La respiration holotropique, outil d’exploration intérieure

La respiration holotropique, du grec « holos » – tout – et « trepein » – se tourner vers –, a été développée à Esalen dans les années 70 par Stanislav Grof, psychiatre d’origine tchèque, et sa conjointe Christina Grof. Stanislav Grof est avec Abraham Maslow et Anthony Suttich un des fondateurs du champ de la psychologie transpersonnelle.

Lire Plus »
Filles d'Ishtar

Filles d’Ishtar

J’entends ton appel, j’entends ta voix. Tu me parles du Ciel et d’un autre temps.Tu murmures : « Je suis Ishtar, mère de tous les hommes, déesse millénaire, aux confins du monde. Je suis venue, j’ai vu, mais j’ai été vaincue. »

Lire Plus »

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *