L’équinoxe du printemps

Le printemps est de nouveau parmi nous, et l’un des premiers mots qu’il évoque est l’espoir. Les derniers vestiges de l’hiver disparaissent, et nous nous trouvons face au renouveau. Nos sens reviennent à la vie grâce aux sons et aux spectacles de la nature. Tout s’active autour de nous : le pépiement des oiseaux qui reviennent faire leur nid, les bourgeons qui éclosent soudain sur les arbres, tandis que le lit des rivières s’efforce de contenir les torrents exubérants créés par la fonte des neiges. Même le vent dans les branches ne semble plus aussi glacial et la douce chaleur du soleil emplit nos narines du parfum subtil de la terre en dégel.

L’équinoxe du printemps est la jonction entre le sérénité et l’inertie de l’hiver, et le renouveau éclatant du printemps.

Pareilles aux saisons, nos vies passent par les cycles de la naissance, de la mort et de la régénération. Le printemps fournit toutefois à chacun de nous l’esprit du renouveau annuel nous permettant de faire peau neuve et de voir la vie comme un nouveau-né pour qui chaque nouvelle expérience est une merveille ou un prodige. Nous faisons partie de la nature; pourtant, dans notre précipitation quotidienne qui atteint souvent une vitesse fulgurante, il nous arrive d’oublier d’apprécier les choses simples, mais essentielles de la vie.

Selon certaines cultures ancestrales, nous existons sous la forme de la trinité du corps, de l’intellect et de l’âme. Nous ne pouvons pas nous limiter à un seul de ces aspects et devons reconnaître que nous sommes une combinaison des trois.

Par exemple, en voulant à tout prix réussir dans la vie, nous pourrions rechercher le confort physique et la stimulation mentale, au point de négliger notre développement spirituel. Et puis, il y a ceux qui, dans leur quête spirituelle, adoptent une interprétation et une vision étroites de l’esprit, considérant le corps comme un mal nécessaire. C’est dans l’intégration et l’équilibre des trois aspects que nous trouvons l’harmonie. Le corps est notre véhicule. Il nous transporte dans la vie, nous permettant de percevoir notre environnement à l’aide de nos sens physiques. Le printemps nous rappelle simplement notre héritage physique et, puisqu’il représente le tiers de notre trinité, nous devrions honorer notre corps et en prendre bien soin.

La terre est notre mère au niveau des éléments et elle assure notre subsistance et nous réconforte. Elle nous fournit la stabilité physique : une base solide sur laquelle nous nous tenons. Dans la tradition orientale, on dit que la planète Terre contient les Panch Tattwas, ou les cinq sens de la terre (odorat), de l’eau (goût), du feu (vue), de l’air (toucher) et de l’éther (ouïe) qui constituent notre corps physique. Lorsque ces éléments sont en harmonie, nous sommes conscients de nos racines : une fondation solide sur laquelle nous pouvons bâtir en vue de satisfaire nos rêves et ambitions, tout en ne faisant qu’un avec notre nature profonde et intuitive.

Le printemps est donc associé à tout ce qui est naturel et spontané. Il nous aide à nous débarrasser des vieux modes de pensée en nous gratifiant d’un sentiment d’espoir pour toutes les choses nouvelles que nous pouvons créer.

Le printemps nous rappelle l’Éden, à mesure que nos sens reviennent à la vie. Nous avons alors le sentiment que nous pouvons repartir à zéro et que l’espoir du printemps est éternel. Avec un peu d’effort et en réactivant l’insouciance de l’enfance qu’évoque le printemps, nous pouvons produire des miracles, à l’intérieur comme à l’extérieur.

Maintenant que le printemps est là, faites confiance à votre imagination : tout est possible. Si la nature change, vous le pouvez aussi. Après tout, c’est bien naturel!

Chirologie védique : un outil pour trouver le bonheur

Nous souhaitons tous être liés à quelqu’un ou à quelque chose. Nous nous tournons vers notre famille, nos amis, notre collectivité, notre carrière et notre culture pour nous aider à déterminer qui nous sommes. Lorsque nous perdons un être cher, que nous déménageons loin de nos amis ou que nous amorçons une nouvelle carrière, le sentiment de perte que nous éprouvons pourrait nous amener à croire que nous avons laissé derrière nous une partie de nous-mêmes. Pourtant, notre solitude nous offre la chance de prendre conscience de notre nature véritable. Au lieu de chercher à satisfaire notre besoin instinctif de créer des liens avec les autres, nous sommes obligés de nous tourner vers nous-mêmes.

Cette impression que le « moi » est distinct des « autres » fait partie de notre compréhension de la dualité inhérente de l’univers. Cependant, comme on le retrouve dans l’explication des gunas, la dualité n’est en réalité qu’une illusion. Il existe un point où le moi devient l’autre et où l’autre devient le moi. Il règne dans ce point central une grande paix et une énorme puissance. En trouvant ce centre en nous, nous réalisons que nous ne pouvons jamais être séparés de ceux que nous aimons et que nous n’avons pas besoin d’être seulement une partie d’un tout. Nous sommes aussi ceux que nous aimons et vice-versa; nous pouvons atteindre l’être suprême en nous, et la multitude devient l’unique.

De nos jours, notre souci d’être indépendant et d’affirmer notre individualité a conduit à un sentiment croissant d’aliénation. Nos structures sociales et politiques sont de plus en plus décentralisées. Les cycles de prospérité et de récession économique, ainsi que les luttes visant l’affirmation de l’identité nationale et religieuse forcent une redéfinition géographique mondiale. De nouvelles technologies, conçues pour nous faciliter la vie, réduisent les contacts humains. La plupart des gens changent de carrière de trois à six fois durant leur vie. Même si les idiomes que nous utilisons trahissent notre sentiment d’aliénation. En périodes de crise, on dit que l’on est « hors de soi ». Nous nous sentons perdus, coupés non seulement du monde, mais aussi de notre vraie nature. Nous pouvons avoir besoin de temps pour « nous retrouver », mais où faut-il chercher? Bon nombre d’entre nous se tournent vers les voyages ou les nouvelles amitiés; nous adoptons de nouveaux passe-temps ou de nouveaux intérêts; nous pouvons aussi changer de partenaire ou suivre une thérapie. Nous cherchons à l’extérieur de nous le remède à un problème que nous ressentons intuitivement comme un malaise intérieur.

Pourquoi ces méthodes échouent-elles? Ou, si elles semblent fonctionner pour un certain temps, pourquoi n’engendrent-elles pas des changements durables? Même si nous éprouvons au fond de nous le désir profond de nous unir à quelqu’un, à quelque chose ou à une force inexplicable, notre esprit a accepté l’illusion que nous sommes des êtres uniques et différents. Si nous avons une croyance religieuse, Dieu pourrait nous sembler inaccessible et tout-puissant, totalement différent de nous, pauvres mortels. De nombreuses religions véhiculent la notion d’une vie après notre existence terrestre qui constitue la récompense d’une « bonne vie » et où nous pourrons rencontrer notre Créateur. Pourtant, selon les enseignements védiques, nous pouvons ressentir la béatitude promise par Dieu avant notre mort; nous pouvons découvrir le monde de l’âme dans cette vie.

La chirologie védique

Au fil des siècles, de nombreuses techniques ont été mises au point pour nous aider à trouver l’harmonie. La chirologie est une méthode qui permet d’établir le degré d’intégration entre les forces de sattwa, de rajas et de tamas en chacun, par l’examen des caractéristiques de la main.

En chirologie védique, tous les aspects de la main sont examinés du point de vue de l’équilibre. Les endroits où les deux mains diffèrent constitueront la plus grande cause de friction et la meilleure chance de transformation personnelle. En découvrant où les déséquilibres existent dans nos mains, et en comprenant l’origine du déséquilibre, nous pouvons apprendre à nous débarrasser de nos comportements négatifs et à atteindre un équilibre. Voici un cas illustrant comment les lignes changent.

Laurent, qui avait du succès dans le monde du spectacle grâce à son numéro de clown, décida de se mettre à son compte. Cependant, la pression du trac l’angoissait de plus en plus. Son mode de vie se traduit dans l’empreinte « avant » par un réseau très serré de lignes. L’empreinte « après » montre la même personne, 18 mois plus tard. Pendant cette période, tout en assurant le succès de son entreprise, Laurent a fait du yoga et de la méditation, ce qui lui a permis de changer sa façon de voir la vie. Le réseau de lignes sur sa main montre moins de stress et reflète son nouveau mode de vie. Laurent éprouve donc moins de stress comme l’indique un réseau de lignes moins serré dans l’empreinte « après ».

Les propriétés thérapeutiques des gemmes

Extrait du livre Thérapie par les gemmes à paraître en 2003

Dans le cours normal de l’existence, la personne « moyenne » est souvent dépourvue face à certains défis de la vie. Une alimentation équilibrée et un mode de vie sain ne suffisent pas toujours à lui assurer la sérénité et le bonheur. La thérapie par les gemmes permet de renforcer et de revitaliser le système nerveux souvent mis à rude épreuve.

La connaissance des qualités astrales des gemmes remonte à plusieurs milliers d’années comme en font foi les Vedas, les saintes écritures de l’Inde. Les références à l’utilisation thérapeutique des gemmes abondent dans plusieurs autres civilisations.

Bien que subtile, l’action des gemmes n’en est pas négligeable pour autant.

La vibration énergétique des gemmes joue un rôle nutritif en fournissant un apport supplémentaire de minéraux au corps physique. Elle a un effet curatif sur les déséquilibres énergétiques, qu’ils soient sur le plan physique, mental, affectif ou spirituel. De plus, elle protège contre les influences négatives extérieures. Les gemmes adéquates aident à rétablir l’équilibre souhaité, que ce soit au niveau conscient, subconscient ou supraconscient.

Les qualités thérapeutiques varient d’une gemme à l’autre, au même titre que leur couleur ou leur composition chimique. Toute gemme ne convient donc pas à tous. Lorsqu’une gemme convient, elle sera pleinement efficace. Par contre, elle pourra produire des effets contraires à ceux désirés si elle est mal choisie. Ceci montre l’importance d’une analyse sérieuse. Cette analyse peut se faire à l’aide de différents outils éprouvés, comme la chirologie védique ou l’astrologie védique.

Parmi les gemmes que la nature met à notre disposition, en voici neuf dont la combinaison a fait ses preuves. Cette combinaison, connue sous le nom de Navaratna, comprend les gemmes suivantes : le rubis, le saphir, l’émeraude, le saphir jaune, le corail, le diamant, la perle, le chrysobéryl œil-de-chat et le grenat hessonite. Le Navaratna, qui est toujours serti dans l’argent, agit comme bouclier de protection, les gemmes qui le composent fournissant une énergie pure et rétablissant l’harmonie.

Le rubis, accroît le développement spirituel en équilibrant l’énergie vitale. Il réalimente les zones du coccyx (le centre de Shakti) et du cœur, éliminant les doutes, les soupçons et les sentiments négatifs. Les vibrations du rubis sont liées à celle du Soleil situé au centre du système solaire.

Le saphir, lié aux vibrations de Saturne, attire l’assistance matérielle et l’âme sœur, car Saturne, force neutre relie les pôles positif et négatif qui sont en nous, ce qui constitue une grande force d’attraction. Il aide à acquérir la gratitude et une saine attitude d’esprit.

L’émeraude, confère la capacité de se dissocier des bénéfices de toute action. Elle favorise l’altruisme et le détachement. Elle apporte la satisfaction du travail accompli et la joie de l’âme dans le service. L’émeraude est liée à Mercure.

Le saphir jaune, élève le niveau de conscience et règle les problèmes de relations créés par la vanité et l’ego. Il rend conscient de l’existence de l’âme. Ses vibrations sont liées à celle de Jupiter.

Le corail, lié aux vibrations de Mars, fournit un puissant soutien. Il aide à transcender la colère, et à trouver le calme et l’équilibre du corps et de l’esprit. Il donne aussi le désir de s’extérioriser pleinement.

Le diamant, confère la réceptivité nécessaire pour atteindre la puissance spirituelle. Il stimule l’amour et l’appréciation de soi, ainsi que le désir de s’unir à quelqu’un. Le diamant est lié à Vénus.

La perle, est associée à la Lune. Elle guérit de différentes façons de l’abus qu’on fait des courants astraux. Elle peut favoriser l’intuition, de même que renforcer et raffiner les émotions.

Le chrysobéryl œil-de-chat, est particulièrement conseillé à ceux qui ont hérité d’un lourd karma et qui ne peuvent s’en détacher. Il recueille et renforce l’énergie, fortifiant l’individu. Ses vibrations sont liées à celles de Ketu, le Nœud Sud de la Lune.

Le grenat hessonite, est lié à Rahu, le Nœud Nord de la Lune. Il aide à développer la confiance en soi, la fiabilité, la coordination, la concentration et l’équilibre. Il éveille la conscience, stimule l’enthousiasme et aide à s’acquitter des tâches du passé plus rapidement. Elle est particulièrement efficace dans le cas d’allergie.

Il existe de nombreuses autres gemmes dont la valeur thérapeutique est éprouvée, telle l’améthyste, le jaspe sanguin ou la tourmaline.

Pour être pleinement efficaces, toutes les gemmes employées à des fins thérapeutiques doivent être serties dans le métal qui leur convient, et être en contact direct et constant avec la peau. Elles doivent également être pures et dénuées d’imperfections.

Seule une analyse objective et minutieuse permet une sélection et une combinaison bénéfique des gemmes. Leur vibration pourra alors éclairer la route d’un individu, dissolvant au passage les blocages énergétiques et renforçant les qualités recherchées.

Écrit en collaboration avec Colette Hemlin.

Les trois niveaux de conscience dans la main

Imaginez que la main soit une carte routière. Les collines et les vallées que sont les monts représentent le sol ou la terre de votre subconscient. Certaines de ces zones peuvent être fertiles et planes; d’autres sols peuvent être pauvres, et certains même accidentés. Le terrain sera parfois trop aride ou trop humide. Certains seront en plein changement, d’autres stagneront depuis longtemps.

Les lignes mineures et majeures de la main sont comparables à des routes, des sentiers sur lesquels l’énergie peut circuler. Chaque ligne traverse une section de la paume, et l’origine et la terminaison de chacune est bien précise. La nature du sol que traverse la ligne influera sur la qualité, l’efficacité et l’uniformité du parcours de cette ligne. Si les monts sont bien formés, la ligne a plus de chances d’être positives.

Pour pouvoir interpréter une ligne et ses effets sur vos relations, il est essentiel de bien comprendre les monts sous-jacents.

Le cas suivant illustre à quel point les monts influent sur les lignes.

Margot : Triompher des obstacles

En moins d’un an, Margot, récemment divorcée et vivant seule avec sa fille, a dû relever plusieurs défis de taille. Sa mère, de qui elle était très proche, est décédée d’un cancer après de longs mois de souffrance; peu après, sa fille a décidé de quitter la maison. Ces deux événements l’ont forcée à redéfinir son identité. Puis, elle a appris que sa meilleure amie était en phase terminale d’une maladie et qu’il ne lui restait que quelques mois à vivre. De plus, au travail, elle se sentait forcée d’accepter une promotion dont elle ne voulait pas. Le choc émotionnel se voit sur le mont de Mars positif sur l’empreinte A. Le changement radical de ce mont sur l’empreinte B et le prolongement de la ligne de tête confirment le fait qu’elle est ressortie grandie de ces expériences.

Un Mars positif hypotrophié, ou à plat, montre que la personne se sent dépassée par les événements. Pourtant, pendant les épreuves, nous pouvons choisir de baisser les bras ou de puiser dans nos ressources intérieures. Nous pouvons utiliser cette force pour venir à bout d’obstacles qui pourraient sembler insurmontables. C’est là le rôle du mont de Mars positif. Dans le cas de Margot, le mont sous-jacent de Mars positif s’est renforcé grâce à sa détermination et à sa volonté de relever ces défis. La force du pont dépend de la solidité de ses piliers. Le renforcement de Mars positif a permis à  la ligne de tête de Margot de devenir plus longue et plus profonde. Margot a compris qu’elle n’avait pas d’autre choix que de faire face aux événements jour après jour. Sa ligne de tête plus longue montre sa persévérance et son triomphe indiscutable sur les événements.

Prévisions numérologiques de 2019

La numérologie est une science basée sur les nombres et les lettres. Elle ne prédit pas, mais définit le climat, la tendance d’une année, d’un mois ou d’une journée, ce qui permet à chacun d’utiliser son libre arbitre pour planifier ses activités au bon moment.

Votre année personnelle correspond au nombre obtenu lorsqu’on addi­tionne son jour de naissance, son mois de naissance et l’année en cours, soit 2019. Vous réduisez ensuite le total à un nombre de 1 à 9.

Par exemple, 2019 sera une année personnelle 3 pour une personne née le 15 mars :

15 + 3 + 2019 = 2037, soit 2 + 0 + 3 + 7 = 12 = (1+2) = 3

ANNÉE 1
C’est le temps de foncer cette année! Il faut profiter des occasions qui se présenteront, et ce, sans compter sur les autres. En outre, vous connaîtrez un regain d’énergie. Quant à votre vie sentimentale, elle sera plutôt tranquille.

ANNÉE 2
Des compromis devront être faits pour les couples. Réservez vous des moments intimes avec votre partenaire. Si vous êtes seul, vous avez de bonnes chances de rencontrer l’âme sœur. Cependant, ne misez pas trop sur la réussite financière cette année.

ANNÉE 3
Fréquentez les clubs sociaux, car de nouvelles rencontres sont possibles. L’amusement est dans l’air. Profitez-en pour sortir et vous déplacer.  Par contre, attention aux excès dans les bonnes choses de la vie si vous ne voulez pas en payer le prix l’an prochain.

ANNÉE 4
Consacrez votre temps aux choses matérielles et planifiez bien votre occu­pation du temps. Vous aurez beaucoup de travail sur la planche, mais vous serez récompensé de vos efforts. Cependant, votre vitalité risque d’en souffrir un peu. En amour, il faut rechercher la stabilité cette année.

ANNÉE 5
Ne vous battez pas contre le changement en 2019. Si vous vous adaptez bien aux nouvelles situations qui se présenteront dans votre vie, l’année se déroulera bien. Vous pourrez avoir des aventures amoureuses. Toutefois,­ vous serez sujet au stress et aux blessures.

ANNÉE 6
Votre vie familiale vous enlèvera du temps pour vos loisirs, car vous aurez des obligations à remplir. Cependant, votre vie amoureuse et votre carrière pourraient prendre un tournant favorable. Un déménagement est aussi positif sous cette vibration.

ANNÉE 7
Cette année, prenez soin de votre santé et dorlotez-vous. Une croisière serait tout indiquée. Vous vous sentirez aussi un peu négligé par vos proches. Profitez en pour développer votre vie spirituelle et faire le point dans votre vie. Vous pouvez recevoir un montant d’argent inattendu.

ANNÉE 8
C’est le temps de revoir votre budget et de modifier vos placements, car la période est propice aux transactions financières. Il y aura de nombreuses rentrées et sorties d’argent. Un coup de foudre est également possible pour les célibataires. Attention, à vos sautes d’humeur.

ANNÉE 9
Faites le ménage dans votre vie et débarrassez vous de ce qui ne vous convient plus. Cependant, remettez les nouveaux projets à l’an prochain. C’est aussi le temps d’être généreux. Vous pouvez partir en voyage la tête en paix, car cette vibration est favora­ble à tout ce qui touche à l’étranger.

Les vibrations de votre nombre annuel se font graduellement sentir à partir de janvier, mais surtout trois mois avant votre anniversaire. Les personnes nées à la fin de l’année peuvent donc avoir un certain déca­lage. Vous devez aussi prendre en considération le fait que les lettres de votre nom ainsi que d’autres nombres peuvent modifier vos prévisions annuelles.

Vous trouverez ces informations ainsi que des prévisions plus détaillées dans mon livre Prévisions numérologiques pour la vie publié aux éditions Le Dauphin Blanc.

Que votre année 2019 soit remplie de prospérité et de joie!

Que nous apprennent les nombres?

Les mathématiques sont le langage de l’univers et font partie intégrante de notre vie. Tout comme les lieux et les gens dégagent des vibrations, les nombres en dégagent aussi. Les chiffres sont des symboles, et les nombres sont l’énergie derrière.

Nous devons la codification des nombres à Pythagore. Dans son système, nous devons toujours arriver à une réduction entre 1 et 9 quand nous additionnons des chiffres ou des lettres. L’une des choses les plus fascinantes concernant le nombre 9 est qu’il contient l’énergie de tous les nombres combinés (1+2+3+4+5+6+7+8+9=9), en plus de ses caractéristiques personnelles. Le nombre 9 est sacré, car il constitue le niveau le plus élevé de conscience spirituelle que l’on puisse atteindre avant d’atteindre les maîtres nombres 11, 22 et 33. Ces multiples de 11 ne doivent pas être réduits, car ils sont la marque d’un plan de vie spécial et ont un certain pouvoir. Une personne née le 13 août 1986 a un plan de vie 9, car l’addition des chiffres de son jour (1+3), de son mois (8) et de son année de naissance (1+9+8+6) donne 9, après la réduction finale (1+3+8+1+9+8+6=36=3+6=9). Le plan de vie 9 révèle que cette personne est venue mettre en pratique l’amour universel.

Il ne doit pas y avoir de discordances entre les vibrations de votre nom et celles de votre plan de vie qui est votre raison d’être sur la Terre. La vibration de votre nom doit également être en harmonie avec votre travail. Si votre nom a une vibration 6 et que vous occupez un emploi dans le domaine de l’édition, vous avez le pouvoir de le changer pour une vibration 3 qui vous attirera plus de succès. Vous ne pouvez pas modifier votre date de naissance, mais vous pouvez changer votre nom, ce qui ne doit pas se faire à la légère. Pour trouver la valeur d’un nom, vous devez convertir chacune des lettres en nombres et les additionner. Par exemple, la lettre « c » est la troisième lettre de l’alphabet et a une valeur 3. Il en est de même des lettres « l » et « u » qui sont respectivement les douzième (1+2=3) et vingt-et-unième lettres (2+1=3) de l’alphabet.

Votre prénom reflète une facette de votre caractère. Ainsi, le prénom Vickie (4+9+3+2+9+5=32=3+2=5), par exemple, dénote une nature extravertie à cause du nombre 5 qu’on obtient après avoir additionné la valeur de chaque lettre. Votre nom de famille représente le milieu où vous êtes né. Un nom de famille de valeur 7 indique que les valeurs spirituelles sont importantes pour ses membres. Vos nombres doivent aussi être compatibles ou complémentaires avec ceux de votre partenaire. Le nombre 2, par exemple, appartient à une personne coopérative et soumise, tandis que le nombre 1 appartient plutôt à une personne indépendante et entreprenante.

La numérologie peut aussi vous aider à faire des choix éclairés. Par exemple, certains nombres, comme le 4 et le 8, favorisent les activités matérielles. Lorsque vous traversez un cycle annuel sous ces vibrations, vous pouvez donc brasser des affaires. Ce serait le cas d’une personne née le 14 février, car l’addition des chiffres de son jour (1+4), de son mois (2) de naissance et de l’année 2017 (2+0+1+7) donne une vibration 8 (1+4+2+2+0+1+7=17=1+7=8). Le nombre 8 serait aussi très favorable pour le numéro de porte ou le numéro de téléphone d’un commerce.

Dans mes livres publiés aux éditions Le Dauphin Blanc, vous apprendrez comment faire les calculs et comment faire un travail de synthèse avec tous les nombres qui composent votre personnalité. Vous connaîtrez aussi la signification de vos noms et de votre mission, et même vos prévisions annuelles et mensuelles détaillées.