L’année 2020 : virage et perspectives

ll est toujours délicat d’expliquer l’astrologie mondiale au grand public. On pourrait la comparer à l’univers musical composé de tonalités, de nuances, de silences et de changements de rythme. L’outil astrologique présente l’intérêt de prendre de la hauteur face aux contextes et de livrer une perspective. L’astrologie mondiale se dissocie du calendrier annuel que l’humain a établi. Les cycles astrologiques dépassent le cadre d’une année civile.

L’année 2020 coïncide avec la venue d’un cycle astrologique majeur, celui de Saturne Pluton dont la dernière conjonction en Capricorne remonte à l’année 1518.

Afin de mieux comprendre l’énergie que porte ce cycle, présentons la symbolique de Saturne et de Pluton. Saturne incarne le temps, ce temps qui fait son œuvre, apaise, restaure ou présente une vision différente des choses. Il permet de relativiser et de garder l’essentiel d’une situation passée telle que les leçons enseignées. Saturne Chronos évoque le temps nécessaire pour construire une situation et les étapes essentielles pour y parvenir. Dans les cartes de nativité, sur le plan psychologique, Saturne donne de l’information sur le rapport de l’être humain avec la discipline. L’astre appelle aux concessions et à adopter une sagesse.

Pluton fait référence aux situations anxiogènes, aux crises et propose un processus de transformation. Saturne et Pluton ont en commun un désir d’authenticité. Ensemble, ils demandent de clarifier des situations. Réunis dans le ciel mondial en janvier 2020, leur contact astrologique indique que le temps est venu de faire table rase de situations devenues obsolètes. Ils invitent le monde à ne plus se cacher derrière des évidences. Il s’agit d’une prise de conscience collective des réalités. La conjonction se déroule en Capricorne, l’un des 12 signes du Zodiaque, appartenant à l’élément Terre. Il existe quatre éléments, le Feu, la Terre, l’Air et l’Eau, répartis parmi les 12 signes du Zodiaque. L’élément Terre est en analogie avec les situations concrètes. Il symbolise une approche pragmatique.

La présence de Saturne en Capricorne propose une prise de conscience collective sur des questions sociétales urgentes à commencer par les nécessités de l’être humain pour vivre. Il est question d’un éveil collectif quant aux choses essentielles. La conjonction Saturne Pluton propose une véritable refonte des structures et de tout un mode de vie. Un monde nouveau s’éveille, avec de nouveaux codes sociaux, incluant le respect de la planète. La civilisation fait face à ses problématiques prioritaires, essentielles à sa survie. Cette sensibilisation, devenue plus grande à l’approche d’Uranus en Taureau en 2017 et depuis son entrée en mai 2018, contribue à installer ce nouveau monde.

La conjonction mondiale Saturne Pluton demande au monde de se débarrasser du superflu, de comportements égotiques et de retrouver l’essentiel. Elle annonce la liquidation d’une ère pour en substituer une nouvelle. Elle est l’emblème d’une restructuration du paysage administratif, adaptée à l’évolution en cours. Elle demande à retrouver des attitudes respectueuses où la discipline revient. Il y est question du retour de l’intégrité et de profondeur entre les êtres. Le monde se prépare à l’apprentissage de la tolérance face aux différences. Apprendre à accepter l’autre malgré ses différences. L’époque qui monte exhorte à changer les mentalités sur la planète et à adopter de nouveaux paradigmes.

On ne doit pas s’attendre à ce que cette conjonction ne fonctionne qu’en 2020. Elle prend naissance en 2020 et progressivement s’amorce une montée de nouvelles mentalités.

Les générations futures pourront comparer la société d’aujourd’hui, particulièrement la période de 2009 à 2016, avec celle à venir. Le cycle Saturne Pluton marquera l’histoire et le temps qui passe.

La planète a rendez-vous avec ce nouveau monde où la précocité des facultés intellectuelles et des hauts potentiels deviendra l’un des débats phares de la société.

Tout se place par magie!

Farfelu comme idée?
Si on veut. Pour moi, c’est devenu la réalité du moment présent. Et je ne suis pas le seul. Ma bonne amie Carolle le prêche haut et fort depuis longtemps, et j’admets que ça commence à ren­trer. C’est la façon dont les choses se placent maintenant. Il est certain que c’est une forme de pensée qui doit être cultivée et entretenue quotidien­nement, sauf que c’est réellement sur cette fréquence que tout est relié et que nous sommes tous connectés.

Comment ça se passe concrètement?
Je n’en suis pas sûr encore… mais plus je précise et clarifie mes choix de vie, mes idées et mes pensées du moment, plus je perçois ou j’attire vers moi des situations en lien avec mes visions et mon ressenti. Je pense que nous en sommes là, nous les humains qui évoluons vers un monde meilleur dans lequel nous nous épanouissons tous. Tôt ou tard, nous allons tous intégrer cette magie, cette divinité, ce pouvoir créateur qui sommeille en nous. Déjà, parmi les sept milliards d’êtres humains sur la planète, nous sommes très nombreux­ à constater qu’il existe, de façon palpable, une forme de pensée commune qui nous unit. Comme une station de radio qui vibre en lien avec des idées et des visions nouvelles et expansives. C’est la manifestation d’une nouvelle conscience humaine qui existe maintenant sur la planète. Comme si un nouvel éveil collectif nous faisait vibrer à de nouvelles perceptions de la réalité. Bien sûr qu’on ne parle pas de ça dans les grands quotidiens ni dans les bulletins de nouvelles à la télé le soir, sauf que ce vent, ce courant d’énergie unificatrice est de plus en plus présent et palpable, si on y porte attention dans notre intériorité et dans notre dialogue avec les autres. C’est cette fréquence qui est en train de changer le monde, même quand les gens dorment. C’est peut-être pour ça qu’il faut demeurer éveillé (hihihi).

Dans ce même ordre d’idées, cette édition de la revue Cheminement marque le début de sa 19e année de contribution à l’éveil de la conscience humaine. Malgré tous les défis et toutes les difficultés sur ce long parcours, ce début d’année amorce une expansion nouvelle que nous accueillons à bras grands ouverts. Entre autres, cette édition­ élargie présente encore plus d’articles, ce qui est rendu possi­ble par un plus grand nombre d’entreprises et d’intervenants qui annoncent leurs services. Je vous annonce aussi que de nouveaux projets s’ajouteront au cours des quelques semaines et mois à venir pour encore mieux servir cette fréquence bienveillante et évolutive­ qui nous unit.

Quelques-uns de ceux-ci­ seront matérialisés par l’entremise d’une nouvelle collaboration avec France Hutchison, coach, auteure et confé­rencière, qui s’est jointe à l’équipe de Cheminement et avec qui nous relancerons cheminement.tv pour que­ France puisse réaliser son grand souhait, soit s’entretenir avec le plus grand nombre possible de colla­borateurs d’ici et d’ailleurs pour leur offrir une visibilité plus large en produisant des vidéos, ainsi qu’en les appuyant par de nouveaux services de formation et de webinaires pour mieux servir la population ainsi que tous les intervenants. De plus, tout prochainement, nous envisageons une distribution élargie de la revue.

Nous vous invitons à demeurer en liaison avec nous pendant tous ces mouvements expansifs et rassembleurs. Et bien sûr, par-dessus tout, nous souhaitons vous rencontrer pour­ échanger et pour discuter de vos idées ou projets et vous offrir l’occasion de manifester votre souhait de travailler et de collaborer à ce mouvement qu’est Cheminement sous une forme ou sous une autre.

Au plaisir de vous rencontrer bientôt!