le coin du livre

Le petit manuel de lithothérapie

Par Le Groupe des 5
Éditions Paume de Saint-Germain, 2017

Le Groupe des 5 est formé de litho­thérapeutes qui ont étudié le sujet pendant plusieurs années et qui ont pu constater, au cours de leurs pratiques et de leurs études approfondies, les effets bénéfiques des pierres et des cristaux. Œuvrant au sein de l’Institut Mandala du Bouddha de la Médecine des thérapies alternatives appliquées, situé à Montréal, ils fournissent un apport considérable dans le monde de la thérapie par les pierres et les cristaux. Le petit manuel de lithothérapie est le format réduit de l’incontournable Manuel de lithothérapie – Le royaume des pierres et des cristaux (2016). Il présente plus de 230 pierres et cristaux, leur composition chimique et leur dureté, leur purification et leur rechar­gement, leurs principales propriétés lithothé­rapeutiques, leur rareté et leur coût d’achat. Dans les dernières pages, nous y trouvons également un index de certains malaises physiques et les principaux cristaux qui favorisent le retour à l’équilibre. Les photos sont un véritable plaisir pour les yeux et représentent bien les particularités des pierres et des cristaux. Cette version abrégée se veut le guide de référence parfait à garder sous la main, tant pour l’amateur que pour le thérapeute expérimenté. Grâce à son format compact, le livre se glisse aisément partout et permet une consultation rapide lors de nos achats.

Pieds nus dans la gravelle

Par Maude Michaud
Libre Expression, 2019

Le deuil périnatal est un sujet délicat. Peut-être parce que les mots n’ont plus aucun sens devant la vive douleur qui remplit subitement le vide laissé par bébé. Peut-être aussi parce que le choc est si intense que les parents perdent pied tout d’un coup devant leurs rêves qui s’effondrent. Maude Michaud, la fondatrice du blogue La parfaite maman­ cinglante, signe un premier roman qui aborde avec finesse ce sujet difficile. Dans Pieds nus dans la gravelle, lorsque le deuil survient et repousse la jeune maman dans ses recoins les plus sombres, heureusement le tout est raconté avec cette énergie que nous connaissons si bien à l’auteure. Car voilà la force de ce roman : la mort va à la rencontre d’une écriture plus vivante que jamais. Ainsi, la valse qui s’ensuit nous permet de voir que la vie continue malgré tout, les images abondent, le ton humoristique adoucit le propos. À la fin, même si nous avons nous aussi le cœur un peu lourd de cette histoire tragique, nous entrevoyons qu’une renaissance est possible et que le bonheur peut prendre l’aspect d’un nouveau départ. Souhaitons qu’il y ait une suite.

La maladie d’Alzheimer vue par l’âme

Par Carolle Crispo
Le Dauphin Blanc, 2019

Plusieurs aimeraient trouver une façon d’entrer en communication avec leurs proches atteints de la maladie d’Alzheimer. Malheureusement, plus la maladie progresse, moins il est possible de parler avec la personne, ce qui nous désole profondément. Dans son livre La maladie d’Alzheimer vue par l’âme, Carolle Crispo présente le résultat d’un émouvant dialogue par télépathie avec l’âme de sa maman, décédée cinq ans plus tôt. Cette ultime conversation bouleverse nos idées préconçues de la maladie et nous démontre que l’âme se souvient de chaque moment une fois passée de l’autre côté du voile. Ici, l’histoire personnelle de sa mère rejoint celles de plusieurs autres personnes décédées de la maladie et pour qui elle se fait la porte-parole. Les propos sont partagés comme si la maman transmettait elle-même son message, et le tout nous aide à mieux comprendre les raisons de la maladie.

Partager

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest

autres articles intéressants

Bibiane Martin

Ma guérison

« Najoua, ma fille, merci pour ces belles années passées dans nos vies; tel était ton chemin… » Quand, à six ans, on se forge une bedaine de maman.

Linda Leclerc

Le rire

Qu’avaient en commun Norman Cousins, Patch Adams et le Dr Madan Kataria? Le rire Mais qui sont ces hommes? Se guérir d’une maladie dégénérative­ en riant fort et longtemps, ça semble farfelu?