Mots de la Rédactrice en chef et de l’Éditeur

MON DERNIER MOT…

C’est le cœur rempli d’émotions que je rédige mon dernier mot, puisque j’ai pris la décision de quitter mon poste de rédactrice en chef pour me consacrer davantage à l’écriture, ma première passion dans la vie. Mon projet pour l’année 2016 sera de rédiger la suite de mon roman Les désordres du cœur.

Être rédactrice en chef pour Cheminement, d’avril 2014 à décembre 2015, aura été pour moi un réel privilège tout autant qu’une aventure fabuleuse et exception­nelle. Mon passage à Cheminement est rempli de beaux souvenirs et de travail acharné. Avec l’aide d’une équipe fantastique, j’ai collaboré à la production de sept numéros.

Je veux saluer et remercier chaleureusement les membres du comité éditorial : Benoit Plante, Marie-Michelle Poulin, Emmanuelle Michaud et Maryse Allain. Leur arrivée est venue me délester de plusieurs tâches, enrichir la variété des sujets de nos articles et me faire découvrir quatre belles personnes. Aussi, Johanne Falardeau, réviseure, pour son rythme d’exécution rapide et son souci du travail bien fait; Carolle Bergeron, graphiste, pour son excellent travail et son esprit créatif. Carolle et moi avons formé une équipe efficace et dynamique, et je veux lui témoigner toute ma reconnaissance pour son inlassable et chaleureuse collaboration.

Un immense merci à Denis Manseau, éditeur, pour cette extraordinaire opportunité. Merci d’avoir cru en moi, merci d’avoir laissé ma créati­vité s’exprimer. Ensemble, nous avons passé de longues heures à développer de nouveaux projets et à unir nos forces pour accroître le rayonnement de la revue.

Pendant les vingt mois où j’ai été à la barre de Cheminement, je suis montée à bord d’un TGV et j’ai roulé. Si je me suis investie de tout mon être, j’ai aussi reçu beaucoup en retour. J’y ai côtoyé des gens fantastiques et rencontré de magnifiques personnes. J’en ressors enrichie, comblée, avec la fierté du travail accompli. Cheminement aura été pour moi une façon de contribuer à la communauté.

Namasté,
Carole Verdon, rédactrice en chef

TOUJOURS PLUS HAUT… TOUJOURS PLUS LOIN…

Merci, Carole Verdon, d’être qui tu es et d’avoir répondu à cet appel à joindre ce petit groupe d’auteurs que j’avais réunis pour m’aider à rafraîchir ma perspective des contenus de nos 5 rubriques. Depuis, tu auras toujours su faire plus que juste le nécessaire. Ton appétit insatiable et ton acharnement pour la minutie auront été d’une aide inestimable dans cette poursuite à diffuser des contenus de qualité dans chacune de nos 5 rubriques. Et, comme je te l’ai toujours dit, merci d’être et d’avoir été toute là tout au long de cette période!

Toute une évolution et tout un monde de possibilités demeurent devant nous. À partir de janvier prochain, vous pourrez naviguer sur un tout nouveau site Internet affichant encore plus d’articles, de chroniques et de vidéos qui s’ajouteront à chacune de nos éditions. Au cours des premiers mois de l’année, nous mettrons à jour notre bottin de services liés à la santé globale sur le Web afin que vous puissiez aisément identifier les intervenants parmi les plus actifs au cœur du mieux-être des gens en Outaouais. Un calendrier en ligne d’activités et d’événements sera également mis à votre disposition pour que vous ne manquiez aucune de ces sessions bienveillantes qui sont organisées.

À l’intérieur de ces pages, vous découvrirez un tout nouveau cahier spécial de trucs et conseils santé, Au fil des saisons. Il est introduit grâce à la collaboration d’une brochure de spécialistes de disciplines complémentaires qui nous tiendront au courant de l’actualité dans leurs domaines et nous offriront des conseils contribuant à un mode de vie sain et naturel au fil des saisons.

Je tiens à remercier les auteurs qui ont collaboré à cette édition sur le thème du sacré. Quelques-uns des articles ne pourront être lus que sur le Web, à cause du manque d’espace dans la revue. Je vous invite à lire ces textes qui seront placés tout prochainement sur cheminement.com : Être sage femme (Michèle Matte), Les plantes médicinales (Karine Sigouin), La foi (Jacques Gauthier), La zoothé­rapie (Francine Guiet), La photographie (Nathalie Lauzon) et Voyages initiatiques (Luc Labelle).

Tous les membres de notre équipe se joignent à moi pour vous souhaiter, à tous et à toutes, une heureuse continuité sur votre chemin de vie!

Merci d’être là!
Denis Manseau, éditeur

Partager

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest

autres articles intéressants

Sylvie Lapointe

C’est « M.O.I. » qui compte

En tant que facilitatrice, on me demande d’animer des rencontres d’équipes pour faire de la planification stratégique. Un plan stratégique permet à une organisation de confirmer sa raison d’être, d’établir une orientation future (sa vision), et de déterminer les valeurs qui sous-tendent les relations d’affaires avec les clients externes et entre les employés à l’interne.

Jocelyne Barbeau

Donner un sens à sa vie

J’ai eu le privilège d’accompagner mon jeune frère de 42 ans pendant plus de trois ans et demie, et ce, jusqu’à son dernier souffle. Le temps s’arrête soudain.

Isabelle Ayers, Dre

Qui êtes-vous? Qui sommes-nous?

Les réponses possibles à cette question sont, bien entendu, multiples en fonction de notre point de vue. Compte tenu de l’état actuel des connaissances dans le domaine de la santé, ma réponse à cette question est la suivante : chacun de nous est l’expression de la vie, cette force innée et intelligente, au travers de nos gènes et de notre environnement.