Le coin du livre

Demain, le Québec
Creimer, Hénault-Éthier, Mayrand et Roy | Les éditions La Presse, 2018

Devant l’environnement qui se détériore, des citoyens de partout dans le monde ont décidé de se mobiliser afin de trouver de nouvelles façons de vivre en harmonie avec la nature. Le documentaire Demain présentait ainsi des initiatives qui montraient ce que pourrait devenir la planète si nous mettions en œuvre ces solutions novatrices. Inspirés de ce film maintes fois primé, les auteurs de Demain, le Québec, qui font partie de la Fondation David Suzuki, montrent des actions concrètes et inspirantes de ce qui se fait ici, au Québec, pour un monde plus vert et plus juste. Ces acteurs de demain œuvrent dans tous les domaines, dont l’énergie, la gestion des déchets, l’agriculture, les finances et le bâtiment. Ils proposent des solutions qui révolutionnent nos façons de vivre et donnent espoir quant à l’avenir qui se profile. Voici un livre qui se savoure du début à la fin et qui nous incite à entreprendre de petits gestes qui font toute une différence.

À l’issue de la nuit
par Dany Rossignol | L’Interligne, 2018

Un homme s’apprête à quitter sa femme. Juste avant l’inévitable, il accepte de l’accompagner pour aller voir une pièce de théâtre. Dans cet endroit, alors que tous les deux assistent au jeu des acteurs qui racontent les rêves qui les habitent, un lien se renoue : l’envie de se regarder à nouveau et de chercher à ne plus se quitter. Comme si les personnages de la pièce de théâtre étaient des fragments d’eux-mêmes, des facettes qui leur rappelaient ce qui comptait vraiment à leurs yeux. Un petit livre qu’on découvre au fil des lectures et des relectures. Tout en arrêt sur images, telles les scènes succinctes d’un film.

Suivez votre cœur jusqu’à son essence véritable
John P. Strelecky | Le Dauphin Blanc, 2018

John P. Strelecky, auteur du bestseller Le Why Café, est reconnu comme l’une des 100 personnes ayant le plus d’influence dans le domaine du développement personnel et du leadership. De par ses écrits et ses conférences, il sait nous rejoindre afin de nous guider sur la façon de rester connecté à notre cœur. Aujourd’hui, il nous revient avec un tout nouveau livre pour nous offrir dans de petits textes ses réflexions, ses prises de conscience et ses inspirations sur la capacité du cœur à nous guider. Ces observations et ces souvenirs s’enchaînent au fil des pages sans ordre précis, ce qui signifie que l’ouvrage peut se lire de façon chronologique ou non. Le message que nous en retirons est de continuer à écouter notre petite voix et de voir la beauté dans chaque coucher de soleil et autres moments de la vie.

Pont Rhodia
par Xavière Mackay | Le Quartanier, 2018

Une jeune mère écrit de la poésie en se rendant au travail. Assise dans l’autobus, elle traverse chaque jour le pont, trait d’union entre sa vie de professionnelle et celle de maman et d’amoureuse. C’est dans un petit cahier Rhodia qu’elle s’exprime, pour tromper le temps, mais surtout pour mieux revenir à la maison, le soir, et retrouver ceux qu’elle aime. Ses poèmes deviennent des clins d’œil de son quotidien, des personnes qu’elle croise à l’arrêt d’autobus, de la vacuité de tout ce temps passé au-dessus du pont, en funambule. Elle écrit, et ainsi elle choisit d’être heureuse et de sublimer ces moments qui auraient pu être des banalités. La poésie de Xavière Mackay, qui réside actuellement en Outaouais, se découvre avec plaisir et douceur. Et nous y revenons, nous aussi, un doigt demeuré entre deux pages.

Le coin du livre

La Villa des Miracles
par John P. Strelecky | Le Dauphin Blanc, 2009

« Besoin d’un miracle? Il vous attend à notre villa : bord de mer, tout compris, disponible immédiatement. Transformation assurée. » Voici l’annonce lue par Thomas à un moment de sa vie où plus rien ne va. Comme l’homme de 49 ans traverse une période difficile depuis la mort de sa femme, cette annonce semble parfaite pour lui : il a tant besoin d’un miracle, à la fois dans sa vie personnelle et dans sa situation d’affaires. Il saute ainsi dans l’aventure sans trop savoir ce qui l’attend.

La Villa des Miracles est sans contredit un livre magnifique : chaque chapitre commence par une image qui provient d’Hawaï, et les pages sont ornées de jolies feuilles vertes. Cela en fait un ouvrage des plus intéressants à feuilleter, où on a l’impression de plonger dans la beauté et la magie d’Hawaï. C’est dans cet endroit de rêve que Thomas apprend que tout être humain peut matérialiser ce qu’il veut matérialiser.­ Non seulement il est initié aux rudiments de la spiritualité hawaïenne, mais il découvre également les trois esprits en l’homme, les sept aspects fondamentaux de la Huna ainsi que la méthode Ho’oponopono. D’autres techniques lui permettront aussi de comprendre la nature des miracles et comment en réaliser. Alain Williamson, l’auteur du best-seller Le Tableau de Vie, présente ici un livre à mi-chemin entre le roman initiatique et l’ouvrage de croissance personnelle. Bien que certains concepts soient plus expliqués que d’autres, il n’en demeure pas moins que les enseignements sont très brièvement présentés. Malgré ce petit bémol, le livre se veut un bon point de départ pour ceux qui s’intéressent à la spiritualité hawaïenne.

L’art d’être un parent présent
par Susan Stiffelman | Éditions Ariane, 2015

Élever des enfants et poursuivre la voie de la croissance personnelle et spirituelle ne vont pas à l’encontre l’un de l’autre, bien au contraire. Dans ce livre bien documenté qui présente une panoplie d’exemples, de situations et de témoignages, la thérapeute familiale et conjugale Susan Stiffelman présente l’idée qu’un parent peut continuer son cheminement d’évolution tout en élevant des enfants. En effet, ce qui compte dans le fait de se lever à minuit pour essuyer un nez bouché ou d’être confronté à un adolescent récalcitrant qui remet en question toutes nos exigences, c’est de comprendre ce que nous pouvons retirer de ces situations en puisant à l’intérieur de nous-mêmes pour y trouver des ressources insoupçonnées.

L’art d’être un parent présent s’inscrit dans la lignée du best-seller Le pouvoir du moment présent, d’Eckhart Tolle, et s’adresse à vous qui cherchez une façon de transmettre à vos enfants le meilleur de vous-mêmes afin d’en faire des adultes présents et conscients. Ce livre s’adresse à vous qui aviez débuté votre programme de méditation et qui, à la naissance des enfants, êtes le premier surpris à vous entendre crier et à tempêter, bien loin de votre état d’harmonie et d’équilibre pourtant si souvent atteint. En fin de compte, ce livre s’adresse aux parents qui désirent recevoir le type de soutien qui leur permettra d’assumer leur rôle parental plus consciemment.

Faire ses savons naturels, c’est facile
par Cyrille Saura Zellweger | Éditions Jouvence, 2014

Voici un petit guide tout simple qui nous explique les bases de la fabrication du savon, procédé à froid. Que l’on soit débutant ou expert, nous sommes conquis par ce livre pratique qui nous propose non seulement diverses recettes, mais qui nous explique également comment élaborer nos propres recettes. Ainsi, en connaissant le pourquoi et le comment de chaque ingrédient, il devient possible de concevoir des savons naturels selon nos besoins et nos envies. À se procurer absolument si le sujet nous intéresse.

Le coin du livre

Le Why Café
par John P. Strelecky | Le Dauphin Blanc, 2009

Un homme décide de prendre la route pour quelques jours de vacances. Retardé par un accident, il décide de changer son itinéraire et se retrouve sur un chemin inconnu et isolé. Alors qu’il est sur le point de manquer d’essence, affamé et perdu, il découvre un petit café au milieu de nulle part. C’est à cet endroit qu’il fait la connaissance de trois personnes qui changeront sa vie à jamais.

Ce petit ouvrage (seulement 140 pages) semble assez anodin; une gentille petite histoire de fin d’après-midi. Pourtant, même si « Le Why Café » n’a rien d’un grand chef-d’œuvre littéraire, l’écriture y étant assez simple et truffée de clichés, il n’en demeure pas moins qu’il est un best-seller international traduit dans plus de 18 langues. Il faut dire que ce roman initiatique provoque irrévocablement les réflexions chez ses lecteurs, ce qui les amène à poser un tout autre regard sur leur vie. Ils se retrouvent ainsi, à l’instar du personnage principal, à se poser les mêmes questions sur leur raison d’exister, réalisant finalement qu’il n’y a plus aucune raison de remettre à demain ce qui les anime au plus profond d’eux-mêmes. « Quand on sait ce qu’on aimerait faire si on avait du temps, pourquoi ne le fait-on pas dès maintenant ? ». À découvrir !

Mourir pour vivre
par Anita Moorjani | Le Dauphin Blanc, 2012

Anita Moorjani aurait dû mourir d’un cancer lymphatique au stade terminal, en 2006. Après quatre ans de lutte contre le cancer, son organisme se met à défaillir. Elle tombe alors dans le coma, ses organes cessant de fonctionner les uns après les autres, et les médecins annoncent à sa famille qu’il ne lui reste que quelques heures à vivre. Or, pendant ce temps-là, la jeune femme est en train de vivre une intense expérience de l’autre côté du voile, baignant dans un amour pur et total. Non seulement elle comprend sa valeur intrinsèque et la véritable cause de sa maladie, mais elle sait également que son état s’améliorera lorsqu’elle reprendra conscience. De fait, elle sort de l’hôpital après seulement quelques semaines, sans plus aucune trace de cancer dans son organisme.

Dans ce livre inspirant, Anita raconte comment elle a essayé, pendant toute sa vie, de répondre aux attentes extérieures, alors que la seule attitude à adopter était de vivre joyeusement et sereinement, dispensant de l’amour autour de soi. Elle mentionne qu’il existe beaucoup plus que notre monde à trois dimensions et que la vie est un cadeau. Maintenant qu’elle sait qu’elle est environnée d’êtres spirituels aimants, toujours proches d’elle, elle découvre que son destin est de vivre le « Paradis sur terre » en utilisant cette nouvelle compréhension. Mourir pour vivre est donc un incontournable pour ceux qui s’intéressent aux expériences de mort imminente. Non seulement l’ouvrage est facile à lire et accessible, mais Anita Moorjani sait trouver les mots justes pour parler à la fois aux lecteurs et à leur cœur. Un véritable cadeau à s’offrir.

Je suis heureuse
par Alberto Agraso et Mony Dojeiji | Walking for Peace Publishing, 2013

Voici l’histoire d’Angela, une petite fille qui invite le lecteur à voir dans la vie tout ce qu’il y a de merveilleux. Sa famille, ses amis, la nature qui l’entoure; Angela décrit tout l’amour qu’elle ressent dans ces quelques mots : « Je suis heureuse ». Un petit plaisir à lire et relire avec les enfants pour un temps d’arrêt et de simple complicité partagée.

Ce livre est également disponible dans la version originale en espagnol et en anglais.