Le coin du livre

Conflits et disputes dans le couple, comment les gérer?
par Yvon Dallaire | Les Éditions Québec-Livre, 2017

La vie de couple peut soulever nombre de conflits et de disputes. Non seulement Yvon Dallaire présente ici les grandes crises que traversent les couples au fil du temps, il se penche également sur les conflits insolubles au cœur de toute relation amoureuse. Fort de son expérience en tant que thérapeute auprès de couples depuis plus de 35 ans, mais puisant également dans sa propre expérience de relation de couple, il s’intéresse surtout aux façons de gérer les conflits qui éclatent au sein du couple. Il explique comment les petites différences entre les hommes et les femmes peuvent créer tout un bassin de conflits impossibles à résoudre. Nous apprécions tout particulièrement le côté réaliste et concret de ses explications et retrouvons aussi sa façon bien à lui de parler des couples heureux, ce qu’il nous avait fait découvrir dans son best-seller Qui sont ces couples heureux?, publié en 2006.

La Canalisation
par Johanne Therrien | Le Dauphin Blanc, 2017

Pour la plupart d’entre nous, la canalisation peut sembler être un phénomène assez abstrait. Pourtant, nous découvrons dans cet ouvrage qu’il s’agit plutôt d’une pratique à la portée de tous. Johanne Therrien a été infirmière durant plus de 25 ans avant de se consacrer pleinement à l’enseignement de la communication avec les êtres d’autres dimensions et de l’harmonisation énergétique. Son ouvrage est facile d’accès et propose des outils concrets pour parvenir à canaliser notamment nos guides, des êtres chers décédés et des anges. Il y est également question de la guidance et des synchronicités, en plus des limites de la canalisation et des pièges à éviter. Ce petit livre se lit rapidement, mais nous pouvons aisément nous y référer par la suite.

Écoute ton corps – Version homme
par Lise Bourbeau | Les Éditions E.T.C inc., 2017

La version originale de cet ouvrage est un best-seller depuis 1987 et elle a été traduite dans plus de vingt langues. Toutefois, comme la couverture rose était un frein aux hommes, l’auteure a décidé de réviser complètement son ouvrage en collaboration avec Jean-Pierre Gagnon, directeur des Éditions ETC, afin d’en proposer une toute nouvelle version adaptée au lecteur masculin. Cela signifie que, d’une part, tous les exemples ont été changés afin de permettre aux hommes de s’y identifier et, d’autre part, que les exercices ont été révisés afin de mieux cibler le vécu des lecteurs. La méthode est toujours aussi simple, puisqu’il suffit de lire chaque chapitre et de mettre en pratique, s’il y a lieu, les informations qui y sont offertes. Le résultat : un livre toujours fidèle à son essence, mais qui sait accompagner les hommes qui désirent, eux aussi, mieux écouter leur corps.

Un zeste d’éternité
par Jacques Salomé | Les Éditions de l’Homme, 2017

Dans Un zeste d’éternité, Jacques Salomé présente une synthèse de tout ce qu’il a appris depuis plus de 50 ans en tant que psychologue, formateur, père, mari et ami. Dans ce texte à mi-chemin entre le journal intime et l’essai, on retrouve sa poésie de toujours, sa façon bien à lui de dire les choses, avec musique et mélodie. L’ouvrage livre plusieurs réflexions sur différents thèmes, dont le pouvoir de l’écriture, la communication pour mieux vivre, le fait de devenir parent ainsi que les enfants et aussi le couple et la vieillesse. Avec humour et passion, mais aussi avec lucidité et un brin de fantaisie, l’auteur se penche également sur la souffrance, sur le changement et sur l’importance, en fin de compte, de savoir prendre soin de soi. Au fil des pages, nous découvrons un Jacques Salomé toujours aussi animé, plus vivant que jamais, alors qu’il tente une fois de plus de nous transmettre ses apprentissages et sa tendresse.

Le coin du livre

Connexion : Rencontre avec soi-même et la vie
par Marc Beaudet | Le Dauphin Blanc, 2016

En arrivant au chalet que ses parents ont loué pour les vacances estivales dans le village de Trois-Pistoles, un jeune homme de 19 ans découvre qu’il n’y a ni connexion Internet, ni télévision, ni ordinateur, ni jeux vidéo. C’est en cherchant vainement une connexion,les bras levés vers le ciel et les yeux rivés sur sa tablette, qu’il tombe sur un vieux pêcheur qui lui enseignera que la vraie connexion est présente tout autour de lui et en lui.

Marc Beaudet, que l’on connaît surtout pour son travail de caricaturiste au Journal de Montréal, signe ici un premier roman qui aborde en toute simplicité le sujet de la cyberdépendance. L’auteur nous rappelle que, une fois que nous avons levé les yeux de nos appareils électroniques, il y a tout un monde qui palpite autour de nous, un environnement qui bourdonne et une vie qui nous rassemble. Si bien que notre téléphone peut rester plus longtemps dans nos poches une fois notre lecture terminée.

Miracles
par Anick Lapratte et Alain Williamson | Le Dauphin Blanc, 2016

Et si la capacité de créer des miracles était accessible à tous? L’idée vous étonne peut-être, car, avouons-le, lorsque nous entendons le mot miracle, nous pensons le plus souvent au domaine religieux et, surtout, à un phénomène qui nous dépasse, à quelque chose de plus grand que nous. Pourtant, en lisant Miracles, ou en visionnant le documentaire du même nom réalisé en collaboration par Anick Lapratte et Alain Williamson, nous pouvons comprendre que nous sommes TOUS des créateurs de miracles.

Il s’agit ici de permettre aux gens de croire en leur propre pouvoir de création en leur donnant des outils qu’ils pourront mettre en pratique, concrètement, dans leur vie. Ce livre s’intéresse donc aux techniques de création de miracles, aux conditions à mettre en place et aux obstacles qu’il faut s’attendre à devoir surmonter en vue d’en arriver à être les artisans de nos miracles. Il y est également question de nos croyances, de nos peurs et de nos attentes.

De nombreux experts en développement personnel, en spiritualité et en exploration des états de conscience, dont Mario Beauregard, Alain Bouchard, Johanne Fontaine et Martin Latulippe, ont participé à l’élaboration de ce grand projet. Ils nous font connaître diverses facettes du « miracle » que nous pouvons créer, ce qui nous aide à trouver notre place dans la quête de notre pouvoir personnel de création. De plus, chaque chapitre se termine par des citations de ces experts ainsi que par des trucs et astuces, et ce, toujours dans le but de faire de cet ouvrage un guide qui nous accompagnera dans la création de notre propre pouvoir de création.

Reconnecte avec toi
par François Lemay et Martine Cédilotte | Le Dauphin Blanc, 2017

Apprendre aux enfants à méditer et à se connecter à soi devient possible grâce à ce nouvel ouvrage abondamment enrichi d’images. François Lemay, fondateur du mouvement « Inspire-toi! », et Martine Cédilotte, créatrice de plusieurs projets illustrés, collaborent ici pour nous présenter les découvertes de Coco et de ses amis. Reconnecte avec toi nous fait connaître les cinq joyaux du coffre au trésor qui permettent aux jeunes de transformer leur vie. La méditation fait partie de ces outils et semble constituer un moyen de gérer le stress et les émotions chez les enfants en leur permettant de faire le calme dans leur tête.

Un plaisir à découvrir aux côtés de nos petits qui en redemanderont.

Zéro Limite – L’ultime secret
par Joe Vitale | Le Dauphin Blanc, 2016

Joe Vitale a signé plusieurs ouvrages de développement personnel depuis quelques années, dont Le facteur d’attraction, paru en 2008 chez Zéro limite, qui proposait la méthode hawaïenne Ho’oponopono pour nous aider à nous défaire de nos limitations et de nos blocages afin de connaître la paix intérieure. Des milliers de lecteurs ont ainsi appris à nettoyer leur subconscient à l’aide de quatre affirmations : « Je suis désolé, pardonne-moi, merci, je t’aime ». L’auteur nous revient ici avec Zéro limite : L’ultime secret en vue d’aller encore plus loin au sujet de Ho’oponopono.

La force de ce nouvel ouvrage réside dans son accessibilité : les enseignements s’appuient sur de nombreux exemples personnels et sont répétés en boucle au travers des différents chapitres, ce qui rend les explications claires et faciles d’accès. C’est comme si Joe Vitale s’adressait à chacun de nous, n’hésitant pas à mentionner les erreurs qu’il a faites et qui l’ont fait progresser.

L’auteur sait que l’approche Ho’oponopono n’est pas le seul outil disponible, mais cette méthode nous aide à effacer de vieux programmes, comme nos croyances, la négativité, les blocages d’énergie passés et tout ce qui nous empêche de rester dans l’ici et maintenant. Selon lui, Zéro est justement ce vide où nulle donnée ne peut exister, ce qui laisse de la place à l’inspiration provenant de la Source en vue de nous toucher. Un livre fort intéressant, si le sujet vous intéresse.

Le pouvoir thérapeutique des bijoux
par Johanne Marier et Ginette Tétreault | Le Groupe des 5, Éditions Paume de Saint-Germain, 2017

Lorsque nous portons des bijoux, nous apprécions leur couleur ou leur forme, ou encore leur contact sur notre peau. Pourtant, ces bijoux que nous choisissons souvent sous l’effet d’un coup de cœur présentent des caractéristiques qui vont au-delà de l’esthétisme. Johanne Marier et Ginette Tétreault, toutes deux passionnées de thérapies alternatives et de médecine non traditionnelle, nous offrent ici un ouvrage des plus intéressants pour ceux et celles qui cherchent à savoir quel bijou leur convient le mieux. Beaucoup d’information est fournie dans ce livre, notamment en ce qui concerne les caractéristiques particulières des pierres, ce qu’il est important de prendre en considération au moment de l’achat d’un bijou, ainsi que les types, les utilisations, les formes et les symboliques des bijoux. Cet ouvrage, qui se lit dans l’ordre ou dans le désordre, selon les sujets qui nous interpellent le plus, témoigne d’un tel souci de clarté et de concision qu’on ne peut qu’en savourer la lecture. Non seulement les amoureux des bijoux, mais aussi quiconque se passionne pour les pierres et leurs bienfaits thérapeutiques, y trouveront leur compte.

Du cœur au ventre
par Nathalie Lauzon | Québec Amérique, 2017

Souvent, le regard des mamans s’allume chaque fois qu’elles parlent de leur grossesse. C’est comme si une porte s’ouvrait sur leur cœur et que les mots prenaient le chemin de la maternité avec enthousiasme. Ce qu’elles racontent n’est pas tout rose, mais lorsqu’elles racontent leur expérience, ces femmes savent rejoindre et toucher les autres.

Nathalie Lauzon, elle-même enceinte de quelques mois, a décidé d’interroger dix femmes sur leur grossesse. L’ouvrage s’articule donc autour de dix chapitres dans lesquels l’auteure relate leurs témoignages sous forme de questions-réponses ponctuées de ses réflexions. Les artistes invitées y parlent de santé, de sexualité, de leur couple, des difficultés qu’elles ont rencontrées, de leurs espoirs et de situations qu’elles ont vécues, et tout cela en partageant leur vécu avec une grande générosité. Nathalie Lauzon, qui a déjà signé deux premiers ouvrages sur la photographie, discute ici de maternité et de grossesse avec la même simplicité et avec la belle énergie que nous lui connaissions déjà.

Le coin du livre


La guérison des 5 blessures

par Lise Bourbeau | Les éditions E.T.C. inc., 2016

Ceux qui connaissent les livres Les 5 blessures qui empêchent d’être soi-même et La guérison des 5 blessures seront enchantés d’apprendre que Lise Bourbeau vient de sortir un jeu de cartes qui a comme objectif principal de nous aider à mettre en pratique les suggestions qui permettent d’accélérer le processus de guérison des blessures.

Chaque matin, nous pigeons au hasard une carte que nous gardons bien en vue pendant la journée. Lorsque nous sommes prêts à mettre en pratique la suggestion de la carte, nous prenons le temps de sentir ce qui se passe en nous. Dans le cas où nous ne serions pas en mesure d’accomplir ce qui est indiqué, la carte nous propose également une réflexion qui nous aide à poursuivre notre cheminement. Que demander de mieux?

Et si c’était ici, le paradis?
par Anita Moorjani | Le Dauphin Blanc, 2016

En février 2006, Anita Moorjani aurait dû mourir du cancer. Mais à la suite de l’expérience de mort imminente vécue cette journée-là, la jeune femme revient complètement guérie du cancer et décide par la suite de raconter son histoire dans l’ouvrage Mourir pour vivre.

Les années passent, et Anita Moorjani reçoit plusieurs lettres et messages de personnes touchées par son histoire. C’est ainsi qu’elle ressent le besoin de partager, encore une fois, ses réflexions au sujet des mythes et des croyances qui nous empêchent de vivre pleinement le paradis sur terre, ici et maintenant. Ces mythes, basés « sur la tradition, la superstition ou de fausses informations que nous ne remettons jamais en question », « forment la base de notre réalité [et] continuent de façonner nos esprits et nos pensées toute notre vie ». Chaque chapitre présente donc un de ces mythes, puis une section intitulée « Vivre au paradis ici et maintenant » où l’auteure présente une façon de dépasser ce conditionnement afin que nous puissions vivre à partir de notre vérité.

Voici un livre des plus agréables à lire. Au fur et à mesure que nous découvrons les mécanismes qui nous empêchent de vivre pleinement le paradis sur terre, nous voulons toujours en savoir plus. Les nombreux exemples de l’auteure illustrent bien chaque mythe tandis que les réflexions en fin de chapitre nous aident réellement à ancrer dans notre quotidien ces nouvelles façons de vivre. Cet ouvrage est un vrai cadeau à nous offrir.

Accompagner…
par Hélène Giroux | Le Dauphin Blanc, 2016

On ne peut pas dire que l’on soit préparé à accompagner une personne en fin de vie. Même si l’on sait que nous serons tous amenés, un jour ou l’autre, à vivre la mort d’un être cher, il est difficile de savoir exactement­ ce qu’on attend de nous et de prévoir comment nous allons réagir. Non seulement les émotions nous empê­cheront d’y voir clair, mais nous nous sentirons également démunis devant toutes les décisions à prendre.

Hélène Giroux nous propose ici un ouvrage des plus pertinents qui se veut un guide essentiel pour une présence en fin de vie. Que l’on soit un proche, un bénévole ou un employé, nous trouverons dans ce livre les réponses à nos questionnements. La mort et les signes annonciateurs auxquels nous devrions nous attendre aux côtés d’une personne en fin de vie sont décrits clairement afin de nous aider à nous préparer en comprenant mieux ce qui arrive. Par ailleurs, nous apprécions que le sujet soit abordé en douceur et que l’ouvrage nous offre une abondance de pistes qui nous permettront de prendre les meilleures décisions possible le moment venu. Il s’agit assurément d’un guide à se procurer pour nous aider à y voir plus clair.

Les bienfaits du coloriage

Les livres de coloriage gagnent en popularité auprès des adultes depuis quelques années. C’est ainsi qu’on trouve, dans le palmarès des meilleures ventes en librairie, des livres « anti-stress » qui présentent des dessins non enfantins, parfois même très complexes et exigeant beaucoup de précision. Pourquoi cet engouement pour le coloriage? Parce que les gens ont de plus en plus besoin de retourner au papier? Parce que le coloriage nous permet de prendre rendez-vous avec nous-mêmes? Et si ce n’était que la démarche et le plaisir qui comptaient?

Pourquoi colorier?
Le coloriage se pratique à notre propre rythme, où que nous soyons. À la maison, au bureau, dans un parc, nous n’avons besoin que d’un cahier et de crayons. C’est non seulement une activité peu coûteuse et facile d’accès, mais le fait de colorier ne nous place pas devant le même stress que lorsque nous nous trouvons face à une page blanche. Cela signifie que le coloriage ferait appel à notre créativité sans pour autant que cela nous mette de pression : nul besoin d’être un artiste pour savoir colorier.

Le coloriage est également un acte gratuit dont la seule finalité est l’instant passé à l’accomplir. Il se pratique seul ou en groupe et peut même combler les écarts entre les générations puisqu’enfants et grands-parents peuvent s’y adonner dans un moment de partage et de complicité. Le coloriage permet de se détendre, de se vider la tête et, pendant que nous nous concentrons sur le dessin et sur le choix des couleurs, cela crée un espace en nous comme en ceux qui pratiquent la méditation. Cette évasion nous détend et nous libère donc de la tension mentale. C’est peut-être ce qui expliquerait que cela nous aide à lâcher prise et à plonger dans l’ici et maintenant, mais aussi à nous connecter à notre monde intérieur, dans un état de pleine conscience.

Pour colorier, nous ressentons parfois le besoin de nous isoler afin d’entrer en relation avec nous-mêmes. C’est aussi une façon de retourner à l’enfance et au bonheur tout simple de mélanger des couleurs. D’ailleurs, cette explosion de couleurs sur la page nous donne la liberté de verbaliser nos émotions et de calmer nos angoisses. Ainsi, au terme de notre coloriage, en plus d’avoir maintenu notre mobilité fine, nous avons non seulement passé un bon moment, mais nous avons également amélioré notre estime de soi en commençant et en terminant une œuvre créative.

Quelques ouvrages

Claudette Jacques présente une collection de livres qui permettent d’explorer un thème en particulier au moyen de 15 mandalas à colorier. Chaque livre est un outil d’accompagnement pour diverses situations, comme la grossesse, le deuil, les enfants ou le pardon, et certains thèmes sont regroupés dans un seul ouvrage (Le Grand Livre à colorier des Mandalas). Dans son dernier livre, Mandalas pour expérimenter… Ho’oponopono, l’auteure propose des dessins mandalas explorant cette méthode ancestrale hawaïenne qui nous sert à libérer les mémoires qui encombrent notre subconscient. Les avantages de cette collection : chaque dessin est accompagné d’une réflexion sur le thème, et les lignes de chaque mandala sont très pâles, ce qui donne, au final, un résultat des plus spectaculaires.

Jardin secret : carnet de coloriage et chasse au trésor antistress. Johanna Basford en a vendu plus de 1,5 million d’exemplaires dans le monde. Les dessins sont complexes, un peu fé­ériques et représentent des animaux, des fleurs et des jardins tous plus magnifiques les uns que les autres. D’une page à l’autre, c’est un projet qui commence, une aventure qui ne demande que les couleurs de notre imagination. Même si les dessins sont recto-verso sur chaque page, le papier résiste bien à nos « gribouillages » et même aux crayons-feutres. Un plaisir à s’offrir absolument du coloriage.

Pour ne pas alourdir le texte, les références seront fournies sur demande.

Autre référence : https://coloriages-enfants.fr/bienfait-coloriages-pour-enfants/

Le coin du livre

Reviens de mourir
par Dany Rossignol|Vents d’Ouest, 2016

Alors qu’il se promène dans un cimetière, un homme souffrant d’épuisement professionnel découvre sur un banc un livre étrange qui semblait l’y attendre : Le Livre Bleu. Dès lors, c’est ce livre que nous lisons et découvrons en compagnie du personnage principal. Au fil des pages, nous explorons le jeu « des 40 jours » et apprenons à retrouver goût à la vie, pour enfin « revenir de mourir ». Ces étapes nous permettent de découvrir notre sanctuaire sacré, de renouer avec ce qui nous fait plaisir, d’apprendre à méditer, etc. Dany Rossignol signe ici un troisième ouvrage qui détonne, tout en poésie et en images, et qui nous invite à chercher la seconde où nous avons cessé de croire au monde magique de l’enfance.

Nourriture de guérison et de transmutation cellulaire
par Pierre Lessard|Les Éditions Ariane, 2016

Au cours des dernières années, Pierre Lessard a rédigé de nombreux ouvrages, dont le plus récent traite de la nourriture de guérison et de transmutation cellulaire disponible dans l’Univers. Ce livre s’adresse à ceux qui souhaitent prendre part au Grand Œuvre de transformation de la société humaine. Comme il y est question du monde en mutation et de la nouvelle conscience planétaire, l’ouvrage explique quelles sont les différentes particules de transformation disponibles tout autour de nous et comment l’être humain peut utiliser cette nouvelle nourriture. Ces particules pourraient ainsi nous aider dans le cadre de cette transformation qui se fera au cœur de l’ADN et des tissus du corps physique, mais aussi dans les chakras et les corps subtils. Un ouvrage certes complexe, mais qui ouvre les portes sur un sujet dont nous n’avons pas l’habitude de discuter.

Agenda pour une année 2017 en pleine conscience
par Alain Williamson|Le Dauphin Blanc, 2016

L’agenda que propose Alain Williamson se veut un guide d’accompagnement qui nous permet de vivre l’année 2017 en pleine conscience. Non seulement le format pratique de cet agenda fait en sorte que nous pouvons le transporter partout avec nous, mais il présente également l’avantage de proposer, chaque semaine, une pensée ainsi qu’un exercice complémentaire. Nous apprécierons, d’une part, le fait que ces exercices de réflexion soient faciles à réaliser et accessibles, et nous aimerons, par ailleurs, l’espace prévu dans l’agenda pour noter nos réflexions personnelles, faire un bilan de notre année et revenir sur les projets qui nous tiennent à cœur. Au final, cet agenda sera un partenaire-clé dans l’approfondissement de notre pleine conscience tout au long de l’année.

Points de bascule, tome 3
par Annie Laforest|Le Dauphin Blanc, 2016

Nous avons tous vécu dans notre vie un moment qui a tracé une ligne entre l’avant et l’après, un évènement qui a bouleversé complètement ce que nous connaissions jusqu’à maintenant. Dans ce troisième tome, Annie Laforest nous présente 22 textes inspirants qui retracent les points de bascule de différentes personnalités issues du monde du développement personnel, de la santé et du mieux-être. Ces personnes ont accep­té de lever le voile sur un moment fort de leur vie afin de nous faire partager cet instant marquant qui a tout changé pour elles. Il s’agit donc d’un ouvrage qui se lit tout en douceur, un témoignage à la fois, ou qu’on dévore d’une traite. Il est même possible que ces histoires nous insufflent le goût de provoquer ces changements que nous n’osons pas, ou encore la confiance de tout simplement accueillir ces « cadeaux » que la vie nous envoie. À la fin, certains textes nous touchent peut-être davantage, mais l’ensemble de ce recueil nous donne l’inspiration d’aller de l’avant.

Le coin du livre

Quatre plaisirs par jour, au minimum!
par Evelyne Bissone Jeufroy|Payot et Rivages, 2010

Se faire plaisir, prendre plaisir, se livrer à un plaisir, faire durer le plaisir, savourer un plaisir… Que d’expressions qui nous rappellent l’importance de s’offrir des moments de plaisir. Mais qu’en est-il des plaisirs que nous vivons consciemment chaque jour? Arrivons-nous à en identifier au moins quatre? Alors que pour certains l’idée semble anodine, pour d’autres, cela relève d’une quête quasi impossible.

L’auteure Evelyne Bissone Jeufroy soutient que les médecins auraient avantage à prescrire à leurs patients quatre plaisirs par jour, au minimum. En effet, selon elle, les moments de plaisir guérissent la personne et nourrissent son élan vital. Le plaisir donnerait donc un sens à nos choix et nous plongerait dans une confiance sereine qui nous permettrait d’accepter les conséquences de nos décisions. Le plaisir auquel ce livre fait référence n’est pas « le toujours plus de l’hyperconsommation. Il ne relève pas non plus de ces sensations ou addictions qui ouvrent la voie à des conduites excessives, à des dépendances […] qui sont souvent une fuite, un sas de décompression face à un trop-plein de stress ou à une perte de repères. » Finalement, le plaisir dont il est question ici se veut plutôt un état d’éveil qui nous ramène à ce qui nous fait du bien et fait naître le calme. Un livre à nous procurer et dont le contenu est à mettre en pratique sans modération.

Le chamane d’Ek-Balam
par Alain Williamson|Le Dauphin Blanc, 2016

La Villa des Miracles, paru en 2014, nous avait permis de rencontrer Thomas Doubtful et de le suivre dans son périple en Hawaï où il avait été initié à la spiritualité ancestrale hawaïenne. C’est maintenant au cœur du Mexique, dans la vallée du Yucatan, que Thomas nous entraîne dans une nouvelle quête de croissance personnelle. Sa rencontre avec un chamane maya, dans les ruines d’Ek Balam, va complètement changer sa vie.

Alain Williamson est l’auteur de plusieurs succès de librairie : Le Tableau de Vie, La Villa des Miracles et Ho’oponopono, pour ne nommer que ceux-là. Dans Le Chamane d’Ek-Balam, ouvrage magnifiquement illustré, il nous révèle les cinq codes d’éveil spirituel qui s’harmonisent avec le grand principe de Vie. À vrai dire, ces codes forment « un programme de vie incontournable pour tout être humain. […] Ils sont la clé de l’élévation de la conscience et du taux vibratoire ».

Si ces codes nous touchent tant, c’est parce qu’ils traduisent une vérité qui nous rappelle que notre histoire se joue maintenant, en ce moment précis. Pour ceux qui aimeraient approfondir l’enseignement des cinq codes d’éveil présentés dans cet ouvrage, ce thème sera élaboré dans un prochain ouvrage de l’auteur (à paraître au printemps 2017).

De mon âme à la vôtre
par Caroline Girard|Les Éditions Caroline Girard, 2016

Caroline Girard nous livre ici un témoignage intime sur son cheminement qui l’a menée à assumer pleinement le rôle de médium. Elle nous parle de son hypersensibilité, de son anxiété, de son expérience aux portes de la mort après avoir reçu un vaccin antiviral. C’est avec simplicité et authenticité qu’elle nous raconte comment elle est devenue formatrice et conférencière, et aussi « traductrice des âmes décédées et passeuse­ d’âmes pour les êtres sur terre et dans l’au delà ». Un témoignage intéressant qui nous rappelle que les médiums sont d’abord et avant tout des êtres incarnés et humains.

 

Le coin du livre

j'ai juste besoin d'etre compris

J’ai juste besoin d’être compris
par Joël Monzée, Ph. D. | Le Dauphin Blanc, 2015

Quel plaisir que de se plonger dans cet ouvrage de Joël Monzée, docteur en neurosciences et psychothérapeute. En effet, il est difficile d’arrêter notre lecture tant ce livre nous accompagne dans une meilleure compréhension des comportements dérangeants des enfants et des adolescents. Bien qu’on y traite du développement du cerveau, l’auteur vulgarise ici clairement le propos et arrive à nous rendre les informations accessibles. On peut dès lors comprendre que les comportements dérangeants de nos enfants sont, en fait, attribuables à une incapacité à communiquer efficacement ce qu’ils ressentent parce que le cerveau n’atteint sa pleine maturité qu’entre 40 et 45 ans.

Ce livre s’adresse à la fois aux parents, aux enseignants et aux divers intervenants qui aimeraient mieux comprendre le comportement dérangeant des enfants. Il soulève également la réflexion concernant la médication, mettant plutôt l’accent sur l’importance des conditions à instaurer afin que nos enfants apprennent à mieux gérer leurs émotions et qu’ils choisissent des stratégies gagnantes dans leurs relations ou leurs apprentissages. Mentionnons que l’auteur vient de publier un tout nouveau titre qui s’inscrit dans la lignée de cet ouvrage : « J’ai juste besoin de votre attention » (avril 2016). Assurément un autre plaisir à s’offrir!

la preuve du paradis
La preuve du paradis
par Eben Alexander |
Éditions J’ai lu, mars 2015

L’expérience de mort imminente décrite dans cet ouvrage a été vécue par un neurochirurgien réputé qui a travaillé à Harvard et Duke, le Dr Eben Alexander.
Ce qui frappe le plus dans ce témoignage, c’est non seulement qu’il émane d’un scientifique de haut niveau, mais plutôt que l’arrêt de son activité cérébrale a duré une semaine. En effet, les expériences de mort imminente souvent relatées surviennent après un arrêt cardiaque et une courte suspension de l’activité cérébrale, ce qui présuppose que le cerveau ait continué de fonctionner lors de l’expérience décrite. Or, ce n’est pas le cas dans ce récit dont l’authenticité aurait été reconnue par le Dr Raymond Moody, spécialiste renommé de l’au-delà.

C’est en 2008 que le Dr Eben Alexander est subitement atteint d’une forme rare de méningite bactérienne. Bien que ses confrères s’activent avec acharnement pour lui sauver la vie, ils savent que la probabilité d’une guérison est très faible. Et pourtant, pendant qu’ils maintiennent son corps dans un état de vie végétative, l’esprit de cet homme entreprend un voyage transcendantal stupéfiant.

Cet ouvrage peut se lire comme un roman : on suit à la fois les errements du Dr Alexander dans une autre dimension, mais aussi le drame familial qui se joue autour de lui. Bien que le témoignage ne soit pas toujours facile à suivre, les mots « terrestres » ne rendant pas justice à l’expérience vécue, on ressort de notre lecture avec le sentiment que le concept de conscience est beaucoup plus vaste et puissant que ce que nous en connaissons. À lire absolument, si le sujet des EMI nous intéresse.

A quelle frequence vibre vous
À quelle fréquence vibrez-vous?
par Anick Lapratte|
Le Dauphin Blanc, novembre 2015

Ce livre pratique aborde le sujet des fréquences vibratoires et propose des réflexions, des listes et des tableaux qui permettront aux lecteurs de découvrir à quelle fréquence ils vibrent. Anick Lapratte, cofondatrice du Réseau Impact Mieux-Être (Le-RIME), nous rappelle que nous sommes tous énergie, que ce soit dans nos paroles, dans nos pensées, dans nos émotions ou encore dans nos relations, et que nous pouvons choisir d’élever nos fréquences afin de vibrer pleinement et de vivre plus heureux. Bien que le sujet ne soit pas traité en profondeur et que certaines sources ne soient pas toujours citées, le livre reste un outil efficace pour nous aider à nous lancer dans l’exploration des énergies et des fréquences et à faire un bilan « vibratoire ».

Le coin du livre

La Villa des Miracles
par John P. Strelecky | Le Dauphin Blanc, 2009

« Besoin d’un miracle? Il vous attend à notre villa : bord de mer, tout compris, disponible immédiatement. Transformation assurée. » Voici l’annonce lue par Thomas à un moment de sa vie où plus rien ne va. Comme l’homme de 49 ans traverse une période difficile depuis la mort de sa femme, cette annonce semble parfaite pour lui : il a tant besoin d’un miracle, à la fois dans sa vie personnelle et dans sa situation d’affaires. Il saute ainsi dans l’aventure sans trop savoir ce qui l’attend.

La Villa des Miracles est sans contredit un livre magnifique : chaque chapitre commence par une image qui provient d’Hawaï, et les pages sont ornées de jolies feuilles vertes. Cela en fait un ouvrage des plus intéressants à feuilleter, où on a l’impression de plonger dans la beauté et la magie d’Hawaï. C’est dans cet endroit de rêve que Thomas apprend que tout être humain peut matérialiser ce qu’il veut matérialiser.­ Non seulement il est initié aux rudiments de la spiritualité hawaïenne, mais il découvre également les trois esprits en l’homme, les sept aspects fondamentaux de la Huna ainsi que la méthode Ho’oponopono. D’autres techniques lui permettront aussi de comprendre la nature des miracles et comment en réaliser. Alain Williamson, l’auteur du best-seller Le Tableau de Vie, présente ici un livre à mi-chemin entre le roman initiatique et l’ouvrage de croissance personnelle. Bien que certains concepts soient plus expliqués que d’autres, il n’en demeure pas moins que les enseignements sont très brièvement présentés. Malgré ce petit bémol, le livre se veut un bon point de départ pour ceux qui s’intéressent à la spiritualité hawaïenne.

L’art d’être un parent présent
par Susan Stiffelman | Éditions Ariane, 2015

Élever des enfants et poursuivre la voie de la croissance personnelle et spirituelle ne vont pas à l’encontre l’un de l’autre, bien au contraire. Dans ce livre bien documenté qui présente une panoplie d’exemples, de situations et de témoignages, la thérapeute familiale et conjugale Susan Stiffelman présente l’idée qu’un parent peut continuer son cheminement d’évolution tout en élevant des enfants. En effet, ce qui compte dans le fait de se lever à minuit pour essuyer un nez bouché ou d’être confronté à un adolescent récalcitrant qui remet en question toutes nos exigences, c’est de comprendre ce que nous pouvons retirer de ces situations en puisant à l’intérieur de nous-mêmes pour y trouver des ressources insoupçonnées.

L’art d’être un parent présent s’inscrit dans la lignée du best-seller Le pouvoir du moment présent, d’Eckhart Tolle, et s’adresse à vous qui cherchez une façon de transmettre à vos enfants le meilleur de vous-mêmes afin d’en faire des adultes présents et conscients. Ce livre s’adresse à vous qui aviez débuté votre programme de méditation et qui, à la naissance des enfants, êtes le premier surpris à vous entendre crier et à tempêter, bien loin de votre état d’harmonie et d’équilibre pourtant si souvent atteint. En fin de compte, ce livre s’adresse aux parents qui désirent recevoir le type de soutien qui leur permettra d’assumer leur rôle parental plus consciemment.

Faire ses savons naturels, c’est facile
par Cyrille Saura Zellweger | Éditions Jouvence, 2014

Voici un petit guide tout simple qui nous explique les bases de la fabrication du savon, procédé à froid. Que l’on soit débutant ou expert, nous sommes conquis par ce livre pratique qui nous propose non seulement diverses recettes, mais qui nous explique également comment élaborer nos propres recettes. Ainsi, en connaissant le pourquoi et le comment de chaque ingrédient, il devient possible de concevoir des savons naturels selon nos besoins et nos envies. À se procurer absolument si le sujet nous intéresse.

Le coin du livre

Le Why Café
par John P. Strelecky | Le Dauphin Blanc, 2009

Un homme décide de prendre la route pour quelques jours de vacances. Retardé par un accident, il décide de changer son itinéraire et se retrouve sur un chemin inconnu et isolé. Alors qu’il est sur le point de manquer d’essence, affamé et perdu, il découvre un petit café au milieu de nulle part. C’est à cet endroit qu’il fait la connaissance de trois personnes qui changeront sa vie à jamais.

Ce petit ouvrage (seulement 140 pages) semble assez anodin; une gentille petite histoire de fin d’après-midi. Pourtant, même si « Le Why Café » n’a rien d’un grand chef-d’œuvre littéraire, l’écriture y étant assez simple et truffée de clichés, il n’en demeure pas moins qu’il est un best-seller international traduit dans plus de 18 langues. Il faut dire que ce roman initiatique provoque irrévocablement les réflexions chez ses lecteurs, ce qui les amène à poser un tout autre regard sur leur vie. Ils se retrouvent ainsi, à l’instar du personnage principal, à se poser les mêmes questions sur leur raison d’exister, réalisant finalement qu’il n’y a plus aucune raison de remettre à demain ce qui les anime au plus profond d’eux-mêmes. « Quand on sait ce qu’on aimerait faire si on avait du temps, pourquoi ne le fait-on pas dès maintenant ? ». À découvrir !

Mourir pour vivre
par Anita Moorjani | Le Dauphin Blanc, 2012

Anita Moorjani aurait dû mourir d’un cancer lymphatique au stade terminal, en 2006. Après quatre ans de lutte contre le cancer, son organisme se met à défaillir. Elle tombe alors dans le coma, ses organes cessant de fonctionner les uns après les autres, et les médecins annoncent à sa famille qu’il ne lui reste que quelques heures à vivre. Or, pendant ce temps-là, la jeune femme est en train de vivre une intense expérience de l’autre côté du voile, baignant dans un amour pur et total. Non seulement elle comprend sa valeur intrinsèque et la véritable cause de sa maladie, mais elle sait également que son état s’améliorera lorsqu’elle reprendra conscience. De fait, elle sort de l’hôpital après seulement quelques semaines, sans plus aucune trace de cancer dans son organisme.

Dans ce livre inspirant, Anita raconte comment elle a essayé, pendant toute sa vie, de répondre aux attentes extérieures, alors que la seule attitude à adopter était de vivre joyeusement et sereinement, dispensant de l’amour autour de soi. Elle mentionne qu’il existe beaucoup plus que notre monde à trois dimensions et que la vie est un cadeau. Maintenant qu’elle sait qu’elle est environnée d’êtres spirituels aimants, toujours proches d’elle, elle découvre que son destin est de vivre le « Paradis sur terre » en utilisant cette nouvelle compréhension. Mourir pour vivre est donc un incontournable pour ceux qui s’intéressent aux expériences de mort imminente. Non seulement l’ouvrage est facile à lire et accessible, mais Anita Moorjani sait trouver les mots justes pour parler à la fois aux lecteurs et à leur cœur. Un véritable cadeau à s’offrir.

Je suis heureuse
par Alberto Agraso et Mony Dojeiji | Walking for Peace Publishing, 2013

Voici l’histoire d’Angela, une petite fille qui invite le lecteur à voir dans la vie tout ce qu’il y a de merveilleux. Sa famille, ses amis, la nature qui l’entoure; Angela décrit tout l’amour qu’elle ressent dans ces quelques mots : « Je suis heureuse ». Un petit plaisir à lire et relire avec les enfants pour un temps d’arrêt et de simple complicité partagée.

Ce livre est également disponible dans la version originale en espagnol et en anglais.

L’écriture inspirée : un pas vers plus grand que soi  

Il y a, au fond de notre cœur, une ouverture plus grande que ce que l’on pense, une inspiration.

Qu’est-ce que l’écriture inspirée?
L’écriture inspirée, qu’on appelle également écriture canalisée ou écriture guidée, c’est lorsqu’on écrit pour se brancher à plus grand que soi, au souffle porteur de Vie qui bouillonne et qui ne demande qu’à jaillir de soi. Il y a, au fond de notre cœur, une ouverture plus grande que ce que l’on pense, une inspiration. Il y a des chemins encore inexplorés, des sentiers à découvrir. Par le biais de l’écriture inspirée, on fait un premier pas sur ce sentier, on écarte le rideau qui le cache. C’est comme un mouvement de l’âme, une source de lumière qui jaillit au bout de nos doigts. Pour s’y adonner, il faut d’abord apprendre à nous rebrancher, à respirer dans le moment présent. Ces quelques instants permettent de nous connecter à notre source, de prendre ancrage. Puis, l’écriture peut monter, d’abord doucement ou encore impérieuse et précise.

L’écriture inspirée est une façon d’écouter notre cœur, d’écouter notre âme, notre guide intérieur. Dans cette ère de grands changements, l’écriture inspirée est vue comme un moyen de reconnexion, de retour à la Source, comme la lumière d’un phare qui soudainement balaie tout l’horizon au lieu de se concentrer sur un seul point.

Pourquoi s’adonner à l’écriture inspirée?
Écrire, c’est prendre le temps de s’écouter et créer un espace de guérison et de libération. Pratiquer l’écriture inspirée permet d’entreprendre un voyage au plus profond de notre être : en nous coupant de notre mental, on permet à plus grand que soi de prendre la parole, à la lumière de briller. Cette lumière a toujours été là, en nous, mais nous ne lui laissons pas beaucoup de place. En s’adonnant à l’écriture inspirée, on ouvre une porte sur une Vérité universelle, une voix qui vibre à l’unisson de la Vie. Plus que cela, nous prenons consciemment le chemin de cette Vérité, nous l’accueillons dans nos vies à bras ouverts. L’écriture inspirée permet  de s’unir à la Source, de devenir Elle, de se fondre dans les flots qui bouillonnent. Écrire, c’est guérir et renaître enfin.

Par où commencer?
L’idéal est de trouver un moment pour soi, par exemple le matin, ou encore le soir avant de dormir. Pour laisser place à l’écriture inspirée, il faut d’abord se donner la place à soi, prendre du temps pour soi, l’ancrer dans la routine comme un espace non négociable, un rendez-vous avec soi-même. Puis, nous précisons nos intentions d’écriture, nous prenons le temps de respirer, de nous brancher. Nous pouvons même écrire notre question ou notre sujet comme s’il s’agissait de transcrire une discussion entre deux personnes. Nous écrivons ensuite les premiers mots qui montent naturellement, sans chercher à les combattre ou à les comprendre. Il n’y aura pas toujours de sens au tout début, et les mots peuvent sembler sans profondeur. Puis, il y a un moment où le déclic se passe, où le mental se tait tout à coup pour laisser place à plus grand que soi. C’est comme si les mots jaillissaient de l’Être et non plus de la tête : de l’âme et non plus de l’égo. Il y a une vérité qui soudainement se couche sur le papier, et ce que nous écrivons se met tout simplement en place. Sans forcer.

Que peut-on apprendre sur soi, sur sa vie?
Il y a tant à découvrir! Nos vies ont été façonnées par des croyances et des illusions qui nous bercent depuis notre conception. L’écriture inspirée permet donc de prendre conscience de ces croyances, de les verbaliser, de les intégrer pour enfin les liquider en douceur et à notre rythme. Les illusions également nous apparaissent pour ce qu’elles sont : des histoires issues de notre mental. L’écriture inspirée nous replace dans l’équilibre de ce qui est et nous aide à nous retrouver tels que nous sommes :  des Êtres vibrants de lumière.

Article rédigé en partie en séance d’écriture inspirée.